Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Au plus près du monde, Danse


Rédigé par Châteaubriant Actualités le Jeudi 27 Mars 2014 à 01:55 |

Danse contemporaine au programme de la saison culturelle de l'Espace Paul Guimard à Saint Mars la Jaille, ce dimanche 30 mars 2014, à 17h.
La Compagnie Cie 47.49/François Veyrunes propose Au plus près du monde...


company47ÔÇó49_MG_7909cr+®dit photo Laurence Fragnol
  • company47ÔÇó49_MG_7909cr+®dit photo Laurence Fragnol
  • company47ÔÇó49_MG_8069cr ®dit photo Laurence Fragnol
  • company47ÔÇó49_MG_8083cr ®dit photo Laurence Fragnol

Comment vivre et assumer les principes masculins autrement qu’en 
provoquant l’asservissement ou la négation des archétypes féminins ? Sur scène, les protagonistes en proie à leurs différences, leurs similitudes, leurs penchants, leurs désirs, leurs pulsions, vont évoluer avec leur propre dialectique autour de deux polarités qui les habitent. Cherchant des solutions pour ne pas sombrer, seuls ou à plusieurs les danseurs donnent à voir quelque chose de l’entraide, de la fraternité, de l’amour.

« Est-ce en le regardant de loin Ou en le serrant au creux des poings Que je me tiens au plus près du monde ? » Antoine Choplin
Chacun de nous est mû par des forces et des dynamiques intérieures de toutes natures. Elles sont invisibles au monde extérieur. Préalable à l’action apparente dans le réel, elles participent à la singularité de nos comportements intimes, culturels et sociaux. Avec le langage chorégraphique, je cherche à rendre visible et lisible ces forces de vie sous-jacentes. Elles ont des incidences majeures sur le comportement de chacun. François Veyrunes.

« Est-ce en le regardant de loin ou en le serrant aux creux des poings que je me tiens au plus près du monde ? » . C’est bien le rapport à l’autre que le chorégraphe François Veyrunes interroge ici. Sur le plateau, trois danseurs nous entraînent dans une danse envoûtante, sublimée par des solos et des portés magnifiques qui défient la pesanteur.

Les portés sont le fil conducteur du spectacle. Prenant appui l’un sur l’autre dans une fluidité parfaite les corps se croisent, se mêlent, se démêlent et s’emmêlent. Le geste est physique et puissant, l’effet est doux. Avec des mouvements qui se prolongent à l’infini, le trio évolue du sol à la verticalité, dans des équilibres à la fois puissants et fragiles.

Conception, dramaturgie et chorégraphie : François Veyrunes, assisté de Christel Brink / Avec : Jéremy Kouyoumdjian,
Sylvère Lamotte, Leila Pasquier
dimanche 30 mars à 17h [1h]
dès 8 ans - 14 € / 12 € / 8 €
DANSE CONTEMPORAINE / VIRTUOSE
Espace Paul Guimard à Saint Mars la Jaille