Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Blocage du convoi nddl-paris par plusieurs centaines de policiers


Article publié par Châteaubriant Actualités le Dimanche 22 Novembre 2015



J.Ronnet-Nicolle© Pdll.eelv.fr
J.Ronnet-Nicolle© Pdll.eelv.fr
Le convoi tracto-vélo des opposants au projet d'aéroport qui devait rejoindre Paris a été bloqué à Anetz, ce dimanche matin 22 novembre, vers 11h.

Deux cent cyclistes et une dizaine de véhicules (tracteurs et remorques pour la logistique) se sont élancés dans l'aventure sous le soleil et les vivats des opposants au projet d'aéroport de Notre Dame des Landes. Le convoie devait rejoindre la cop 21 à Paris avec étapes à Angers et à la Flèche

Depuis ce matin à 11h à Anetz près d'Ancenis en Loire-Atlantique (sortie en direction de Paris) plusieurs centaines de policiers bloquent le convoi "cap vers la cop 21" : 200 cylistes et 5 tracteurs partis de Notre dame des landes hier.

La Préfecture de Loire Atlantique avait pourtant annoncé par voie de presse qu'elle ne s'opposerait pas au départ convoi.
La première journée de trajet du convoi s'était effectivement déroulée en toute tranquillité. Mais le blocage actuel, nous apparaît comme un signe de plus de la volonté du gouvernement de museler toute contestation sociale et environnementale lors de la cop 21.

Le comité appelle tous les soutiens proches dans la région à se rendre sur place et tous ceux qui le peuvent à faire pression sur la Préfecture pour que le convoi puisse redémarrer librement et au plus vite.

Le blocage est levé vers 13 h

Après 2h de blocage de la nationale 23 et du convoi par la police, celui-ci a été libéré. Les participants au convoi avait décidé d'un commun accord de refuser de décliner leur identité et donc se laisser  ficher. Alors que les soutiens de la région commençaient à se rendre sur place, le ministère de l'intérieur a finalement accepté de laisser repartir librement le convoi, en se contentant d'une déclaration au mégaphone. Un policier a affirmé dans le micro que le convoi serait interdit d'accès à Saclay,  ultime étape avant Paris et qu'un périmètre de "sécurité" serait déployé autour de la ferme de l'agriculteur qui devait nous accueillir. Il a aussi annoncé que toute tentative de passer à Saclay ou en île de France serait sévèrement réprimé. Pour le comité
" Cette mesure nous apparaît comme un signe de plus de la volonté de museler toute contestation sociale et environnementale lors de la cop 21. Pour l'heure le convoi continue sa route et sera ce soir à Angers à la salle Daviais. Nous invitons les comités qui se sont mobilisé ce matin à nous retrouver sur place et les remercions chaleureusement de leur soutien."




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.