Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Caserne Lafayette : le CG44 retient un programme associant logements, centre de bien-être et commerces


Article publié par Châteaubriant Actualités le Mardi 22 Février 2011

Le Conseil général de Loire-Atlantique a retenu aujourd’hui une nouvelle orientation pour la Caserne Lafayette, prochainement libérée par la Gendarmerie. Le site accueillera principalement des logements, ainsi que des activités de bien-être, traiteur, commerce et paramédicales



La Caserne Lafayette vue de nuit ( document Ket B)
La Caserne Lafayette vue de nuit ( document Ket B)
Le CG44 va poursuivre les négociations avec le groupement conduit par Kaufman & Broad qui a présenté le projet le plus valorisant.

Le Conseil général, propriétaire d’un patrimoine important au cœur de Nantes (Musée Dobrée, Archives départementales, ancien Palais de Justice, immeubles du bassin Ceineray, terrains sur l’île de Nantes…) en poursuit la valorisation. Avec la volonté de conforter l’activité et donc le rayonnement de sa métropole–centre, le Conseil général s’attache à donner à chacun de ces sites la fonction la plus appropriée : culturelle, patrimoniale, habitat, économie…

La Caserne Lafayette, un potentiel rare au centre de Nantes

La Caserne Lafayette a été construite au milieu du XIXe siècle, selon un plan d’urbanisme de grande envergure qui consistait à rassembler sur un même site le palais de justice, la prison et la gendarmerie. Le bail de location des forces de Gendarmerie s'achevant le 31août 2011, ces services vont quitter le bâtiment.

En juin 2010, les conseillers généraux ont adopté le principe d’une transformation du bâtiment en site mixte, associant commerces, logements et bureaux, et devant aboutir à la vente de l’immeuble sur la base d’un cahier des charges faisant appel à un concept commercial innovant, autour d’une thématique susceptible de créer une destination et de dynamiser la vie commerciale de ce secteur du centre-ville, une ambition architecturale, à travers la préservation de la partie historique de l’édifice, assurant l’insertion urbaine de l’opération, le caractère multifonctionnel des aménagements (commerces, bureaux, logements), un potentiel d’environ 7 700 m² SHON, avec éventualité d’une construction dans la cour sur un ou deux niveaux, ainsi que d’un parking en sous-sol, la meilleure valorisation urbanistique et financière pour le patrimoine départemental.

C’est sur cette base que le Département a organisé un appel à candidatures qui lui a permis de recueillir six propositions émanant d’équipes constituées de promoteurs généralistes et spécialisés, d’investisseurs, d’architectes et d’enseignes commerciales.  Lundi 21 février, un jury composé de représentants du Département, de la Ville de Nantes, de Nantes Métropole, de la Chambre de commerce et d’Industrie, et de l’association des commerçants Plein Centre, a retenu un projet.

8 600 m2 de logements, commerces et bureaux

Le dossier retenu est celui qui réunit Kaufman et Broad (promoteur), Enet et Dolowy (architectes), Les Thermes marins de Saint-Malo (7 centres ou spas dans le monde) et Vatel Gourmet.
Il s’ articule autour des éléments suivants :

4 100 m2 de logements, soit 60 appartements, dont 9 logements sociaux,

1 600 m2 de centre debien-être « aquatonic » (spa, balnéo, soins et massages) - groupe Les Thermes marins de Saint-Malo, propriétaire et exploitant, 600 m² de service traiteur et d’espace événementiel - groupe Vatel, propriétaire etexploitant, 1 200 m² d’activités commerciales, centrées autour du mobilier design, de l’art contemporain, des produits bio, 600 m² de locaux pour professions paramédicales, 148 places de parking sur deux niveaux.

L’aménagement proposé conserve tous les bâtiments, à l’exception de l’extension de 1936 sur la rue Descartes et de la petite caserne à l’intérieur de la cour, qui seront démolies. Cette cour sera creusée pour réaliser les parkings, et accueillera par la suite, deux îlots d’attractivité (Vatel Gourmet) sous une verrière, ainsi que le centre de bien-être, dans un bâtiment neuf construit en fond de cour. La partie commerciale sera quant à elle localisée sur la place Aristide Briand et la rue Descartes. Les espaces extérieurs seront repensés pour recréer de l’urbanité, et des auvents en façade sur la place créeront un signal architectural.

Les entreprises ont fait une offre de prix de 6,6 M€au Conseil général. Ce choix sera proposé à la Commission permanente. La vente devrait intervenir à la fin de l’année 2011.

-




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.