Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Castel Viandes entendue par les élus


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 15 Mars 2013

Mercredi soir, Alain Hunault, Président, avait réuni les maires de la Com Com du Castelbriantais pour entendre des salariés et la direction de Castel Viandes. En présence du sous-préfet.



Au lendemain de la manifestation des salariés de Castel-Viandes dans les rues de Châteaubriant, les élus du castelbriantais recevaient direction et salariés.
Véronique Viol-Lesveque, directrice générale, visiblement émue dit ses inquiétudes : « On a eu une so lidarité exceptionnelle, qui s'est développé autour de nous, d'abord de la part de nos salariés, c'était quelque chose de très fort, et aussi d'un grand nombre de personnes dans la ville de Châteaubriant. Le plus difficile à vivre dans cette histoire, c'est l'emballement médiatique, qui est lié aussi certainement au contexte que vit la filière... Les premières conséquences immédiates, c'est effectivement une perte de chiffres d'affaires, qui est lié au retrait principalement trois clients qui sont surtout en relation directe avec le consommateur et qui ont eu peur pour leur image de marque. A l'heure actuelle, on est plus sur une perte de 25% que de 15%.... Ce que nous avons besoin avant tout aujourd'hui, que le parquet prenne position pour confirmer ou infirmer qu'il n'y a pas de risque sanitaire dans l'entreprise, de manière à que nous puissions retrouver la confiance de nos client et pouvoir continuer à travailler. C'est ça l'essentiel. Parce que aujourd'hui nous n'avons rien à nous reprocher par rapport aux faits qui nous sont énoncés. Mais surtout nous sommes une entreprise qui est tout à fait saine dans son activité... ».

Castel Viandes entendue par les élus
Puis c'est au tour des salariés de redire la confiance qu'ils ont dans "leur" entreprise. Pour Laurent Bihant, 13 ans d'abattoir, comme pour Thierry Ricoul, 27 années d'ancienneté "Jeff et Véronique font correctement leur travail et on a rien à leur reprocher"  « Si rien n'est fait, dans trois semaines, on est par terre...C'est très dur à vivre nerveusement. »  Devant un tel attachement, Veronique et Jeff Viol sont émus.

Alain Hunault fait part des démarches entreprises près de Mme la Procureure du TGI de Nantes. Il insiste près du sous préfet, Pascal Zingraff, qui a pris la mesure de la situation. Il s'inquiète près du représentant de la Dirrecte sur les conséquences sur l'emploi et les 330 familles suspendues à la décision du Tribunal. Tous les élus savent le drame humain que cela représente. Ils sont unanimes et présents pour soutenir Castel Viandes.

Quelques mots de Jeff Viol, Président directeur de l'abattoir castelbriantais, à l'adresse des élus « Moi je n'ai pas d'importance, ...ce qui compte, c'est ce que l'on a pu faire et c'est eux ( en désignant les salariés ), je suis là pour faire prendre conscience de cela...Merci »

Une réponse favorable du parquet de Nantes est espérée ce vendredi.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.