Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Chant Libre, Théâtre de Verre, Châteaubriant


Rédigé par Châteaubriant Actualités le Mardi 20 Novembre 2012 à 15:00 |

Chant Libre, Théâtre de Verre, Châteaubriant
Le Festival Chant Libre c’est vendredi et samedi au Théâtre de Verre.  Au programme Vendredi,

Mina Tindle, Depuis quelques années déjà, son nom circulait comme un courant d’air vif dans le monde des chanteuses pop-folk. Un patronyme cosmopolite (emprunté à Milo Tindle, personnage du film Le Limier de Joseph Mankiewicz, 1972) pour une chanteuse française (avec des racines en Espagne) qui a foudroyé tous ceux qui ont la chance de la voir sur scène, ou d’entendre ses chansons autoproduites.

Théodore, Paul et Gabriel, Qu’on les prenne pour trois mecs les amuse follement. Mais Théodora De Lilez, Pauline Thomson et Clémence Gabriel ont beau arborer un look androgyne et des allures de dandy, le trio n’en fait pas moins un pied de nez à l’univers de la musique.

Bumcello, Les parcours respectifs de Vincent Segal et Cyril Atef, les deux têtes pensantes de Bumcello, rappellent le générique de la série Amicalement vôtre : des histoires parallèles, mais de troublantes similitudes dans les goûts et les choix artistiques.
Deux univers parallèles qui se rencontrent ?

L'un (Vincent) est rémois et violoncelliste, l'autre (Cyril) est percussionniste et a grandi aux Etats-Unis. Leurs chemins se croisent en 1996, à Paris, par l'entremise du saxo Julien Loureau.

Nourries d'influences multiples et bigarrées (ragga, dub, punk, jungle mais aussi rumba, gnawa, soul, samba), leurs improvisations deviennent rapidement le socle commun du son Bumcello (à prononcer "beumechello").

Vendredi 23 au Théâtre de Verre, 20 h

Chant Libre, Théâtre de Verre, Châteaubriant
Et Samedi
Ce samedi deuxième partie de Chant Libre au Théâtre de Verre, Les Yeux d’La Tête, c’est une tête à cinq yeux qui enjoue la musique en usant de mots d’humour, d’un grand sens de l’amour et d’un style singulier à la rencontre du swing et de la chanson réaliste punko-poétique. Vagalatschk, une clarinette en velours traitée à l’acide, une guitare en béton armé, un accordéon-hélicoptère, un trombone en fer forgé, un violon en papier mâché, une paire de cordes vocales conservée dans l’alcool, une contrebasse en pétales de coquelicot, une grosse caisse en acier trempé et deux ou trois autres objets. Gypsy Sound System, Mélange de mélodies traditionnelles ou contemporaines aux tempos électrisés, ragganisés ou dubisés, bref un mix aux accents balkaniques dont ces deux ménestrels modernes sont serviteurs et pèlerins. Les Génisses dans l’Maïs Le duo castelbriantais arrive ce soir en version XXL. Flanqué de trois autres compères musiciens et après une semaine de résidence au Théâtre de Verre, les Génisses présentent le Stabul Orchestra.
Samedi 24 Novembre, Théâtre de Verre, dès 20 h.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.