Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Circulation piétonnière le long de l’Erdre


Article publié par Alain Moreau le Vendredi 8 Avril 2011

Le travail de concertation se poursuit par trois réunions les 19, 20 avril et 24 mai sur le thème de la création de la servitude.



Circulation piétonnière le long de l’Erdre
Un premier arrêté de délimitation du domaine public fluvial de l’Erdre a été pris par le président du conseil général le 28 mars dernier et publié par voie de presse.

Cette décision ne suffit pas pour établir un chemin public sur les bords de la rive.

Le cheminement public peut être amené à s’écarter de la rive en fonction du contexte local et notamment de la présence d’obstacles naturels, de bâti ancien ou proche de l’Erdre, ou de toute situation qui ne permettrait de concilier le passage piétonnier avec les impératifs de sécurité publique, de protection de l’environnement et de respect de la vie privée des riverains.

L’ouverture de la nouvelle voie publique relève d’une décision municipale à intervenir. Elle suppose notamment des aménagements – délimitation de la voie, clôture – qui permettront de garantir les principes précités.

En accord avec le Conseil Général et les maires concernés, le travail de concertation se poursuit dans les prochaines semaines sur le thème de la création des cheminements nécessaires. Le préfet du département de la Loire-Atlantique a demandé au secrétaire général de la Préfecture de co-présider avec les maires, des groupes de travail communaux. Ces groupes se réuniront le 19 avril à La Chapelle sur Erdre, le 20 avril à Sucé-sur-Erdre, et le 24 mai à Carquefou.

L’objectif de ce travail de concertation est d’aboutir à l’application de la servitude de passage sur les rives de l’Erdre. Le préfet du département de la Loire Atlantique confirme la détermination des services de l'Etat et celle des collectivités dans le fait de parvenir à la mise en œuvre de ce droit.
Cependant, tant que ces travaux n’ont pas été conduits et que le cheminement matérialisant la servitude n’a pas été organisé, l’accès aux rives ne peut se faire qu’avec l’accord des propriétaires riverains, en dehors des voiries et sentiers de randonnée d’ores et déjà ouverts à la circulation publique.

Le Préfet rappelle qu'un gage de bonne fin est la poursuite des attitudes de responsabilités des différentes parties prenantes à la démarche en cours.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.