Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Coupe de la Ligue - Nice-Dijon: déclarations


Article publié par Châteaubriant Actualités le Mercredi 11 Janvier 2012

René Marsiglia (entraîneur de Nice) : "Je suis fier de m'identifier à cette équipe qui assume ses erreurs et avance. Sa réaction pour revenir trois fois au score m'a fait plaisir.



NICE, 11 jan 2012 (AFP) - Elle n'a jamais baissé les bras. Je pense à la réaction de Kevin Gomis qui fait une bêtise sur le penalty de Dijon en fin de prolongation et qui prend ses responsabilités pour tirer le 3e tir au but, cela me donne des frissons. Mais il faudrait quand même apprendre à encaisser moins de buts. Nous sommes à une marche du Stade de France, c'est vrai. Mais c'était déjà le cas l'an passé et nous n'avions pas su saisir notre chance devant Lille en Coupe de France. Alors, ce soir, nous sommes contents de ce que nous avons réalisé mais nous ne regardons pas plus loin. Il faut déjà digérer et récupérer ce match face à Dijon, les prolongations, le stress des tirs au but pour préparer le déplacement à Brest".

Patrice Carteron (entraîneur de Dijon) : "Il fallait être héroïque pour l'emporter à Nice. Une fois de plus, il y a des décisions singulières à deux secondes de la fin du match. Si c'est Marseille, l'arbitre ne siffle pas le coup franc. Il a eu peur de ne pas pouvoir repartir. Il nous l'a fait à l'envers. Nous avons été stoppés de manière lamentable, par des décisions qui n'ont pas lieu d'être. On a tout contre nous. Nous avons fait un parcours magnifique".

Kevin Gomis (Nice ) : "Pour quelqu'un jouant très peu, je suis passé par toutes les couleurs devant Dijon. Après ma faute sur Sankharé à l'origine du troisième but adverse sur penalty, j'était très abattu. J'avais été si naïf sur l'action. Je vais retenir la leçon. J'avais à coeur de me faire pardonner et j'ai pris mes responsabilités dans la séance de tirs au but. A Naval, au
Portugal, je tirais les penaltys. En pro, cette qualification est ma plus grande émotion. Nous n'avons qu'une envie: emmener nos supporters au Stade de France".

François Clerc (Nice) : "Après Lille, c'est de nouveau un scénario incroyable! Il a tourné en notre faveur. On sait bien que cela ne nous sourira pas toujours. Il y a des petites choses à corriger dans notre jeu mais dans l'esprit, on est là. Il y a une forte identité dans notre club qui nous pousse à ne rien lâcher. On a peut-être mis un peu de temps à le comprendre mais maintenant on l'a bien dans la tête. "


Tags : Football, Sports


Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.