Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

D'où vient le nom de ma rue ?


Article publié par Christian Bouvet le Vendredi 21 Novembre 2008



D'où vient le nom de ma rue ?

Châteaubriant Histoire millénaire des noms des lieux et des rues

Comment comprendre Châteaubriant, dans son histoire et dans son territoire d’aujourd’hui, sans référence aux noms de lieux qui portent les traces de l’humanisation de ce territoire, des mises en valeur successives des campagnes et de l’expansion urbaine ?

Quelles sont les origines, les significations et les raisons d’être de ces noms de lieux ?

Certes, ces noms ont parfois connu des évolutions au cours des siècles, mais comment les comprendre aujourd’hui si l’on ignore leur sens originel ?

Comment comprendre le mot Motte si on ignore Madame, pour la place de la Motte à Madame ?

Que signifie Neuve pour la porte si on ne fait pas référence à la porte originelle Saint-Nicolas qui fut Neuve après le siège de Châteaubriant de 1488 ?

Les noms de lieux et de rues constituent l’état-civil du territoire de la commune et de la ville. Ils ont droit au plus grand respect.

Cet ouvrage nécessite une vaste connaissance de l’histoire de Châteaubriant depuis un millénaire.

Christian Bouvet, inspecteur d'académie, spécialité histoire et géographie, ancien directeur de collections chez Hachette, est responsable des publications de la société historique Histoire et Patrimoine du Pays de Châteaubriant. Parmi ses récentes publications : Huard, Châteaubriant, 1863-1987, Les Voltigeurs castelbriantais (1907-2007), Châteaubriant - Histoire des hôtels de ville, et Melleray, une abbaye cistercienne de sa fondation à aujourd’hui. Christian Bouvet a été aidé par Alain Gallicé, docteur en histoire médiévale.

Cet ouvrage est édité par la Société historique : Histoire et Patrimoine du Pays de Châteaubriant.

Les noms donnés aux lieux dans la campagne, aux voies publiques et privées, aux places, sont les plus variés. Ils s’inscrivent profondément dans l’histoire de Châteaubriant dont ils sont des éléments constitutifs. Nommer c’est exister. Voilà pourquoi cette introduction présente tout d’abord les traits fondamentaux de la géographie historique du territoire et de la ville. Un second point est nécessaire pour examiner les principales origines et significations des noms de lieux, successivement dans l’espace agricole et dans l’espace urbain avant la Révolution.
Depuis la Révolution, les noms des rues et des places ne sont pas choisis par hasard. Le plus souvent, surtout lorsqu’il s’agit de noms de personnes, ils sont l’objet d’enjeux dont il est bon de présenter les contextes historiques. Par exemple, la chasse aux dénominations « offensantes » sous le Régime de Vichy est très instructive pour comprendre l’idéologie du régime mis en place par Pétain en 1940.

Un dictionnaire

- 435 noms de lieux, de quartiers, de rues, d’avenues, de boulevards, de places, de portes… sont répertoriés et présentés. Par exemple, que peuvent signifier les noms des rues de Couéré, des Quatre Œufs, de Quenillette, de Rigale, de la place de la Motte à Madame ?
Les explications et les hypothèses puisent aux recherches historiques les plus récentes. Elles sont à la fois rigoureuses et prudentes. De nombreuses hypothèses sont avancées pour les noms puisant leur origine au Moyen Âge : vouloir expliquer un mot à tout prix risque de conduire à l’aberration.
Tous les noms de personnes sont accompagnés d’une courte biographie. Pour les Castelbriantais et les personnes qui ont marqué, au titre le plus divers, l’histoire de Châteaubriant, une biographie est composée avec le plus grand soin, loin de toute polémique qui n’est pas de mise dans cet ouvrage.

Des données complémentaires

- Des plans historiques pour bien montrer l’évolution de la géographie urbaine. Ainsi un plan de 1672 est exceptionnel : on y localise même le lieu des fourches patibulaires où l’on pendait les condamnés au Moyen Âge. Une note sur les premières plaques de noms de rues en 1877. Une bibliographie, ainsi que des plans actuels, totalement originaux, pour se repérer.

Un appel aux lecteurs

- Beaucoup de personnes peuvent contribuer, à partir de la lecture de cet ouvrage, à enrichir ou à modifier tel ou tel paragraphe, à confirmer ou infirmer des hypothèses, à susciter d’autres pistes, à corriger des approximations, voire des erreurs. Pour les voies ouvertes dans les lotissements privés avant la Seconde Guerre mondiale, l’une des pistes de recherche se trouve dans les actes notariés qui localisent les propriétés. Dans ce genre de travail, toute remarque, même anodine en apparence, peut conduire à une trouvaille. Cet appel aux lecteurs signifie que cet ouvrage aura un complément qui prendra en compte à la fois leurs apports et d’autres découvertes nées de la recherche documentaire.

À toutes les lectrices et à tous les lecteurs qui veulent s’impliquer dans cette aventure, pour joindre Christian Bouvet, par courrier : 12, rue Parmentier, 44110 Châteaubriant ; par téléphone : 02 40 81 09 34 ; par email : christbouvet@wanadoo.fr
Ouvrage de 240 pages, illustré par 20 peintures et dessins originaux de Gary Harmer.

Les 500 exemplaires sont numérotés et signés par l’auteur.





Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.