Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Daesh veut semer la terreur, la haine et la vengeance, Nous, l’Humanité, opposons lui la diplomatie et la fraternité.


Article publié par Yves Daniel, député le Mercredi 25 Novembre 2015

Dans une tribune libre, Yves Daniel, député de la 6e circonscription de Loir-Atlantique exprime ce que lui inspire les récents attentats de Paris. Après Châteaubriant, Yves Daniel rencontre les habitants lors des cafés-débats à Ancenis, Nozay et Plessé.



Ils n’étaient pas armés. Sauf de leur joie de vivre et de leur envie de vivre. Et pourtant des terroristes les ont fusillés, assassinés. C’est un  horrible geste de lâcheté qui a été commis ce vendredi noir, 13 novembre  2015. Le temps est réellement venu de consolider l’unité, de déployer une véritable solidarité et de se rassembler pour lutter contre le terrorisme.

Je veux d’abord m’associer à la peine et à la souffrance des familles des victimes. J’exprime toute ma reconnaissance pour le travail des forces de l’ordre et de sécurité. Je salue le courage de tous les rescapés qui, par leurs témoignages poignants, nous invitent à garder espoir et espérance, à refuser la haine et la vengeance, pour rester debout.

L’entière humanité, qui compose notre société, fait de nos différences de véritables richesses humaines et sociales, qu’elles soient professionnelles, personnelles, familiales, culturelles, de loisirs…

C’est l’opposition des hommes qui entraîne vers les formes de radicalisation de l’individu. C’est, au contraire, en confrontant nos arguments, nos projets, nos points de vue, nos opinions, que nous bâtissons notre protection contre la radicalisation. Considérer l’autre comme égal de soi, le respecter, et savoir que nous ne pouvons exister seul mais pour les autres et avec les autres, c’est mettre en application la laïcité, la liberté, l’égalité et la fraternité.

Tous les responsables, quels qu’ils soient et à tous les niveaux –local, départemental, régional, national-, portent et appellent à cette solidarité. Les propositions faites par nos gouvernants, non seulement nécessaires, mais adaptées et les plus pertinentes pour répondre aux besoins de sécurité et de protection de tous les citoyens, tout en préservant nos libertés dans ces moments tragiques, avec un objectif commun : combattre le terrorisme et protéger la vie.

Les mesures prises sont d’envergure : prolongation pour trois mois et renforcement de l’état d’urgence, adaptation de l’armement des policiers, moyens budgétaires supplémentaires avec 8 500 créations de postes dans les ministères de la justice, de la gendarmerie et des douanes. La dernière décision prise est la création d’un centre de déradicalisation. Cette initiative est, je pense, la bonne réponse pour annihiler la formation des terroristes dans les centres de radicalisation de daesh.

Ce sont là des réponses à très court terme mais, face à cette situation, il n’y a pas une réponse mais des réponses. Elles sont donc à construire à moyen et long termes à partir, notamment, des questionnements suivants

- Besoins de sécurité et respect des libertés : comment placer le curseur ?
- Qu’est-ce qui construit la radicalisation ?
- Nécessité, certes, de traiter les conséquences mais aussi les causes.
- Comment prendre en compte le poids de notre histoire dans l’évolution du monde et de nos territoires ?
- Comment repenser et construire un projet de société en pleine mutation dans une crise que l’on peut définir comme le monde d’hier qui n’arrive pas à s’effacer et celui de demain qui n’arrive pas à naître ?
- Est-ce que les fondations de ce projet de société ne sont pas d’abord dans une réforme en nprofondeur de notre système d’éducation-formation ?

Tous les Français, tous les Européens, l’Humanité toute entière, doivent réagir et s’engager. Nous le faisons au niveau national avec les parlementaires, le Gouvernement, le Président de la République mais l’action doit aussi se mettre en œuvre sur le terrain, dans notre vie quotidienne par l’attention portée aux signes de radicalisation et la prise de responsabilité de chacun. C’est à cette dimension là qu’il faut construire la grande coalition nécessaire, gage d’unité et de mise en commun des moyens de lutte pour une efficacité sans faille.

Nous n’avons pas le droit de laisser le temps effacer de nos mémoires ces heures sombres de l’Histoire. Trois jours de deuil national nous ont marqués et associés aux familles des victimes mais pour elles, ce deuil continuera durant le reste de leur vie. Nous avons donc le devoir de se souvenir pour ne jamais oublier.

En tant qu’élu local, élu de la République, nous devons être les messagers de cette solidarité, gage de notre démocratie, pour créer les synergies nécessaires. Dans cet esprit, les échanges et le partage doivent en être les moteurs. J’irai donc à votre rencontre lors de cafés-débats sur notre 6ème circonscription. Parce que la paix se construit au quotidien, ce sera l’occasion de valoriser et concrétiser les conditions du vivre ensemble. Ce sera bâtir à la base la coalition pour lutter contre l’ennemi qui porte un nom : le terrorisme islamiste radical. Cet ennemi, nous le connaissons. Ne nous trompons pas de cible. Il n’y a pas de place à ceux qui voudraient l’exploiter à des fins purement personnelles. Gardons toujours, au contraire, l’objectif de porter au plus haut l’intérêt général.

Je veux terminer en vous faisant partager les propos solennels et fédérateurs du Président de la République, François Hollande : « Ce n’est pas le terrorisme qui vaincra la République mais bien la République qui vaincra le terrorisme ». La République respecte ses enfants, elle doit aussi être respectée pour préserver toutes ses valeurs fondées sur la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité.
 

Prochains cafés-débats sur le thème « L’après- attentats du vendredi 13 novembre 2015, parlons-en ! » :

Samedi 28 novembre 2015

A 10h00 : Café de la gare, 337 avenue de la Libération à Ancenis,
A 14h00 : Café L’œil le Seul, 2 route de Rennes à Nozay,
A 18h30 : Café de la Place, 11 place de l’église à Plessé.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.