Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Des Cours de Breton à Châteaubriant


Article publié par Severine Marie le Mardi 11 Octobre 2011



"Les cours de breton proposés par l'association "Kentelioù an Noz - Kastell-Briant" ont débuté à la mi-septembre, et nous sommes maintenant un bon petit groupe. C'est la première année que ces cours sont proposés à Châteaubriant. Le travail en petit groupe permet d'apprendre le breton dans une ambiance tout à fait conviviale et détendue, qui mêle travail on ne peut plus sérieux et éclats de rire, jeux de rôles, grammaire, dialogues, chants, etc. Chacun vient avec des motivations différentes, mais on devine cette envie commune de s'approprier une langue qui est à la fois si belle et si mystérieuse...

Le but de ces cours est d'acquérir assez rapidement des outils pour pouvoir discuter en breton : se présenter, utiliser des phrases simples pour s'exprimer sur des choses de la vie courante, donner son avis, etc. bref pouvoir commencer à "vivre en breton". En effet, le breton est une langue "vivante", qui est donc là avant tout pour être utilisée et qui reste très actuelle -- beaucoup de choses se font en breton, tant au niveau culturel qu'au niveau des médias, des contacts inter-générationels, de l'édition et de la littérature, et bien d'autres encore. Des sportifs, collégiens, scientifiques, artisans, politiques, infirmiers, industriels connaissent le breton et l'utilisent pour certains au quotidien. Donc il faut le redire : OUI, le breton est une langue vivante !

C'est aussi une langue très étrange pour nous autres francophones, car, contrairement au français qui est d'origine latine, le breton est une langue celtique (comme le gaelique ou le gallois). La manière d'ordonner ses pensées pour les exprimer est donc très différente, car les phrases se construisent différemment en breton ou en français. De même, il existe dans une langue des mots pour exprimer certaines notions qui n'ont pas forcément d'équivalents dans une autre langue. Par exemple, quel mot français serait l'équivalent du "glas" breton ?  ("glas" c'est le bleu et le vert, la couleur de la mer, parfois même un peu grise, la couleur de la nature aux mille nuances). Et vice-versa.

Apprendre une autre langue est donc une découverte fantastique, une réelle ouverture de l'esprit, Et je ne parle même pas des sonorités différentes, des sons qui diffèrent d'une langue à l'autre, de la musique de la langue, produite par des rythmes et des accentuations différents.

Mais pourquoi le breton, alors que Châteaubriant, au Pays de la Mée, est une région où l'on parlait le gallo? Eh bien parce que pour ma part je n'ai pas (encore) appris le gallo mais que je voulais néammoins partager cette découverte magique que j'ai faite il y a quelques années, d'une langue qui est relativement proche de nous (géographiquement et historiquement), qui est très intéressante, qui fait partie du patrimoine de notre région* et qui est si vivante qu'on trouve des bretonnants aux quatre coins du monde."

* sans aller aussi loin que le Finistère, le breton est une langue qui était aussi parlée jusqu'à il y a peu dans la région de Guérande - Gwenn-Rann (http://fr.wikipedia.org/wiki/Langue_en_Loire-Atlantique)




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.