Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Des moutons d’Ouessant au poste électrique de Louisfert


Article publié par Châteaubriant Actualités le Jeudi 7 Octobre 2010

Des moutons d’Ouessant, véritables « tondeuses écologiques » au poste de Louisfert.



Des moutons d’Ouessant au poste électrique de Louisfert
Pour entretenir les espaces verts du poste électrique 400 000 volts de Louisfert, près de Châteaubriant, RTE Ouest a initié une solution radicalement écologique : l’installation cet été de 24 moutons d’Ouessant dans le poste, leur nouveau lieu de vie. Une première pour RTE… Cette action s’inscrit dans le cadre de la volonté de l’entreprise de mettre en place de nouvelles méthodes de désherbage plus respectueuses de l’environnement, pour les 2 500 postes de transformation électriques de son réseau. Un engagement marqué par la signature d’un accord, le Plan Ecophyto-2018.

RTE Ouest s’engage aujourd’hui activement en faveur du développement durable. C’est dans ce contexte que vient de naître, au poste électrique de Louisfert, une solution écologique pour l’entretien des espaces verts, via le recours à des moutons.

Le poste de Louisfert occupe une superficie de près de 3 hectares, dans le lotissement artisanal près du lieu dit " La Bergerie" !!! Une surface enherbée sur une large bande en périmètre des ouvrages électriques. Jusqu’à maintenant, l’entretien de ces espaces était assuré par du gyrobroyage mécanique régulier qui engendrait des poussières pouvant encrasser les filtres du transformateur. L’installation des moutons permet ainsi de réduire les cycles de nettoyage des appareils, en évitant le recours à des moyens mécanisés, de limiter l’utilisation de produits phytosanitaires, tout en diminuant les coûts d’entretien des espaces verts.

Le projet, totalement inédit pour RTE, a pu être mis en place grâce à la collaboration de RTE avec un vétérinaire et un éleveur de moutons d’Ouessant. Plus faciles à gérer que des chèvres, ces moutons présentent la particularité d’être résistants, très rustiques et de pouvoir passer toute l’année au grand air sans problèmes. Ils se montrent ainsi intéressants comme animaux d'agrément pour entretenir des grandes propriétés.

Cette race ne demande aucune infrastructure particulière et se contente d’une nourriture simple à base uniquement d’herbe et d’eau. Quelques aménagements ont dû toutefois être mis en place pour la sécurité des ouvrages et le confort des animaux. Une double clôture a ainsi été installée autour de l’ensemble du poste et deux points d’eau automatiques ont été mis en place dans l’enceinte.

Installés depuis cet été dans leur nouveau lieu de vie, les moutons se portent bien.

Poste électrique de Louisfert

Le mouton d’Ouessant est un mouton noir de très petite taille peu productif et peu prolifique, la plus petite race ovine française (avec une taille maximale de 0,49 m et un poids n’excédant pas 40 kg).
Comme son nom l'indique, il est originaire de l'île d'Ouessant dans le Finistère. Il a disparu de cette île durant le XXe siècle suite à l'arrivée de moutons continentaux qui se sont métissés aux animaux locaux. La race a pu être sauvée grâce à quelques animaux retrouvés dans des propriétés sur le continent, et n'est aujourd'hui plus menacée avec près de 3 000 individus.

RTE Ouest marque son engagement pour réduire l’utilisation des désherbants chimiques

Les espaces verts des postes électriques étant parfois conséquents, ils nécessitent un entretien régulier faisant à l’heure actuelle largement appel à des moyens mécanisés et à des produits phytosanitaires pour le désherbage. Sensible à la question du respect de l’environnement, RTE teste actuellement de nouvelles méthodes de désherbage limitant le recours à ces produits.

Outre l’opération « Moutons d’Ouessant » initiée au poste de Louisfert, d’autres initiatives sont aujourd’hui
menées par RTE Ouest.

En Bretagne, les équipes RTE expérimentent la mise en culture de luzerne dans les espaces enherbés du poste de Domloup, en partenariat avec une coopérative agricole locale.

En remplacement du désherbage chimique, RTE testera également dans l’Ouest avec l’appui de l’INRA et d’une stagiaire d’Agrocampus, des méthodes alternatives plus respectueuses de l’environnement, telles que le désherbage à eau ou à base de plantes.

Dans ce sens, RTE vient de signer, sous l’égide de Chantal Jouanno, Secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, le Plan Ecophyto – 2018 un accord-cadre relatif à l’usage des pesticides en zones non agricoles. Celui-ci fixe l’objectif de réduire de moitié l’usage des pesticides d’ici 2018, un des objectifs phare du grenelle de l’environnement.

RTE est le responsable du réseau de transport d’électricité français. Opérateur du service public, il a pour mission l’exploitation, la maintenance et le développement du à réseau haute et très haute tension. Il est garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité (ERDF et les entreprises locales de distribution) ou industriels directement raccordés au réseau de transport. Dans l’Ouest, RTE s’étend en Bretagne, en Pays-de-la-Loire, en Poitou-Charentes et en région Centre et emploie environ 1 000 personnes réparties sur tout le territoire. Le réseau de l’Ouest représente 17 400 km de lignes à haute et très haute Tension.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.