Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Evolution de la délinquance en Loire-Atlantique


Article publié par Châteaubriant Actualités le Jeudi 24 Janvier 2013

M. Christian de Lavernée, préfet de la région Pays de la Loire, préfet de la Loire-Atlantique présente les chiffres de la délinquance pour 2012 et les perspectives 2013



L'analyse des statistiques sur l'année 2012 montre que les évolutions constatées en Loire-Atlantique s'inscrivent globalement dans les tendances nationales telles quelles ont été présentées par le ministre de l'intérieur le 18 janvier dernier. On retrouve par exemple, et j'y reviendrai, l'augmentation des cambriolages et les violences contre les femmes sur la voie publique, en particulier pour des motifs crapuleux. Certains phénomènes sont plus accentués qu’au niveau national, comme le premier, d'autre moins, comme le second.

La problématique de l'outil statistique

Le débat sur la mesure de la délinquance est à la fois difficile mais correspond à une exigence forte (Déclaration des droits de l’homme article 15)

Comme l'a évoqué le Ministre, l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP) a constaté des ruptures statistiques inédites, qui l'amène à suspendre l'agrégation des chiffres de la police et de la gendarmerie (même si nous nous sommes risqués localement à quelques agrégations). Cette situation atypique et anormale, due à la mise en place en 2012 d'un nouveau logiciel d'enregistrement des plaintes au sein des unités de gendarmerie, entraîne la publication séparée des chiffres entre police et gendarmerie, et une publication partielle de certains agrégats pour la gendarmerie.
Par ailleurs vous savez que le ministre a choisi, comme l'avait annoncé son prédécesseur, d'abandonner les agrégats généraux comme la délinquance générale
et la délinquance voie publique.

Enfin, vous savez que sur ces sujets il convient d'être prudent sur les données de court terme et que les perspectives de moyen terme sont souvent plus pertinentes.

Malgré cette situation exceptionnelle voici le bilan que l'on peut dresser en Loire Atlantique, avec ses points forts et les sujets de préoccupation.

Les points forts

- La baisse des homicides et des vols à mains armées (- 12 %), forme de délinquance la plus violente et la plus traumatisante.
- La baisse des incendies volontaires.

Afin d'enrayer l'augmentation de ce type de violences urbaines, la cellule de lutte contre les incendies de véhicules automobiles (CLIVA) a été créée en 2010. L'ensemble de ces actions et la contribution de la police technique et scientifique a donné des résultats très significatifs.

Le nombre de véhicules incendiés dans le département a baissé de 1 % en 2012 et de 31% au cours des 2 dernières années ( 656 en 2012 contre 662 en 2011 et 952 en 2010). La circonscription de sécurité publique de Nantes a enregistré une baisse de 4 %.

- La hausse du nombre de mis en cause, que ce soit pour les atteintes volontaires à l’intégrité physique (exemple violences physiques crapuleuses) ou les atteintes aux biens (exemple cambriolages).
- La résolution d'affaires importantes dans des domaines sensibles comme les cambriolages ou les stupéfiants. Le contrôleur général et le colonel pourront revenir sur ces succès.

Les sujets de préoccupation
- Les violences aux personnes - atteintes volontaires à l'intégrité physique - (AVIP).
• Les atteintes volontaires à l'intégrité physique (AVIP) ont augmenté de 5,05 % en 2012 par rapport à 2011 ( 7 886 en 2012 contre 7 507 en 2011).

La zone police a enregistré une baisse de 2,16 %, tandis que la zone gendarmerie a connu une augmentation atypique + 21,11 % et il y a peut-être là un effet du problème statistique.

- Les violences physiques crapuleuses ont augmenté de 31,44 % en 2012 par rapport à la même période 2011 (1 204 en 2012 contre 916 en 2011).

Cette augmentation s'explique en partie par la hausse du nombre de vols avec violences commis contre des femmes sur la voie publique (262 faits en 2012 contre 174 en 2011). Il s'agit là d'un phénomène national comme l'a indiqué le ministre (Vol à l’arrachée de bijoux en or).

- Les violences physiques non crapuleuses sont en très légère augmentation (+ 1,64 %) en 2012, soit 78 faits supplémentaires.
- Les violences sexuelles ont connu une progression de 4,16 %
-Les atteintes aux biens (AAB).




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.