Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Gerard Pierron enchante le Vin, Pouancé, Dimanche 15 mars


Rédigé par Châteaubriant Actualités http://www.paysdechateaubriant.fr le Mardi 17 Février 2009 à 09:55 |

Samedi 14 Mars 2009, Salle St Pierre, à Saffré Gérard Pierron, chante le vin, à La Salle St Pierre, “Chante vigne chante vin” Il joue également Dimanche 15 à Pouancé, à l'Herberie


" le vin est, avant toute chose,
la rencontre et le partage."

Je quitte la Bourgogne, je suis sur les routes, j'écoute un enregistrement copié par un collectionneur passionné de chansons, un homme de radio Lucien Sicard. Un titre sort du lot, un vrai bonheur, interprété par Yves Sandrier . J'apprendrai plus tard que ce jeune auteur a composé plusieurs de ses chansons dans son lit où la maladie le retient prisonnier puis lui a volé sa vie avant qu'il ne fête ses vingt ans. C'est une chaude journée de juillet, je roule glaces ouvertes et je pense à cette belle chanson inspirée par le vin " Chante vigne, chante vin, chasse la peine des hommes sans la vigne, sans le vin, ma chanson ne vaudrait rien" Un peu plus tard, durant le même été 98, un vigneron de Saint Emilion laisse un message à ma femme : "Je connais toutes les chansons que Gérard a enregistrées, je songe à un spectacle sur le thème de la vigne et du vin et je souhaite confier ce projet à Gérard" Son nom : François des Ligneris, son vignoble : Château Soutard, grand cru classé à Saint Emilion. fin septembre, je suis au château Soutard. Dans les chais, entre les cuves, sur un tableau noir, il est écrit ce vers : " Je rends grâce à cette terre qui exagère tant la part du ciel" Il me débouche une dizaine de livres, les met dans un sac et me souhaite bonne chance pour mes mélodies et mes
chansons.. GP
Ce soir là j'avais du bon temps un bel amour à mes côtés
Les rayons du soleil couchant au fond de mon verre étoilé.
Ce beau soir là je voulais vivre loin de ce que j'avais connu,
Ce soir là j'étais un peu ivre, plus que je ne l'aurais voulu.
refrain
Chante vigne, chante vin chasse la peine des hommes,
Chante vigne, chante vin la vraie chanson de l'automne.
Sans la vigne, sans le vin ma chanson ne vaudrait rien.
Autour de moi comme à la foire, la terre se mit à tourner
Donc il aurait fallu ce soir être ivre mort pour en douter
C'est que le ciel était si pur, c'est que le vent était si bon,
C'est que la grappe était si mûre et le baiser tellement long.
Pardonne moi ma tant aimée si ce soir là je n'ai pas su
Du vin nouveau, de ton baiser, lequel des deux valait le plus.
Tu oublierais ta jalousie si tu savais, si tu savais
Comme ce soir de sa magie, le vin nouveau t'embellissait
yves sandrier

Par amour du vin et de la musique

Château Soutard fait entendre son identité et ... sa voix, en s'aidant de celle du chanteur Gérard Pierron sur un album hédoniste.
"Le mécénat n'est pas un mot que je revendique " : François des Lignéris, gérant de la société château Soutard qui produit des vins "bénis des dieux" sur le domaine de Saint Emilion, ne cache pas ses idées. Producteur du spectacle de Gérard Pierron "Chante vigne , chante vin" il a co-réalisé l'album du même chanteur, paru au Chant du Monde (distribution Harmonia Mundi). "Le vin n'existe pas par des savants qui mettent des notes dessus et qui font autorité. Nous voulions aussi mettre nos notes... mais des notes de musique, pour marquer notre identité et notre différence.
"Produire un disque devient donc un acte de résistance et une autre façon d'exprimer un état d'esprit que la passion des mots et des sons exacerbe. "Nous voulons passer un message", confie le vigneron. " Et nous mettons le timbre de la voix sur cette lettre à envoyer au monde", ajoute ce passionné des mots. "Grâce au vin, les gens vont écouter des chansons et des poèmes qu'ils n'auraient jamais connus." Et dans le bar à vins "L'envers du décor" de François des Ligneris, à Saint Emilion, les clients entendront du Nerval et du Lafaille entre deux dégustations. C'est aussi pour cela qu'il n'est pas allé chercher l'interprétation d'un chanteur surmédiatisé, mais a choisi Gérard Pierron, artiste plus discret, qui a " fait un travail prodigieux", ajoute admiratif François des Lignéris, honoré de voir son disque distribué par harmonia mundi, il commente :

"On ne s'approprie pas quelqu'un, on crée des liens."
J’aime le vin qui dort dans un caveau rustique
Le vin de noble souche et de cépage ancien
C’est le lait des vieillards, de la sagesse antique
Et du gourmet subtil qui sait choisir le sien.
J’aime l’éclat vermeille d’un Chinon romantique
J’aime la mousse d’or d’un Vouvray magicien
Qui m’emportent ébloui dans un rêve extatique
Des hauteurs de Thélème aux coteaux ligériens.
J’aime le vin joyeux des vignes Tourangelles
Le vin des soirs bénis qui nous donne des ailes
Sous le ciel étoilé de nos bonheurs d’un jour.
Et je plains en secret le buveur d’eau sévère
Quand je vois le soleil miroiter dans mon verre
Où les vins de Touraine ont un parfum d’amour.

Eugène Bizeau

- Gabriel Vicaire Bibliothèque de l’Arsenal Paris.
- “Les cent plus beaux textes sur le vin” Louis et Jean Orizet Le Cherche Midi éditeur Paris.
- “Le vin et l’encre” Sophie Guermès Mollat éditeur
- “Je connais des îles lointaines” Louis Brauquier La Table Ronde éditeur .
- Et chansons collectées sur les routes, Yves Sandrier, Luis Porquet, Max Elskamp, Eugène Bizeau, Gaston Couté, Françoise Vidard, Gilbert Laffaille, Marcel Abraham, Allain Leprest, André Hardellet ...
"Amis du vin et des chansons voici un plein flacon de bonheur, à la fois vin nouveau et de longue garde" (Télérama)



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.