Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Il y a t'il un pilote dans le castelbriantais ?


Article publié par Vincent Fouquet Modem LA - 6ème circonscription le Lundi 17 Décembre 2012

Cette semaine à eu lieu la pose de la première pierre du programme Technopolis à Châteaubriant. Le président de la Communauté de Communes de Châteaubriant (CCC) le présente comme "un projet essentiel pour le castelbriantais et [..] va engendrer des centaines d'emplois dans quelques années". Il est indispensable de corriger cette affirmation !



Des investissements sans visibilité

En premier lieu le Mouvement Démocrate s'interroge sur la pertinence d'un tel investissement en l'absence de visibilité sur les implantations à venir d'entreprise. Certes il faut répondre à la possible saturation de la zone des Vauzelles (270 salariés, pour rappel plus de 150 d'entre eux pour la seule communauté de communes) qui consiste en 10.000 m² de bureaux sur 5ha de terrain. Des terrains sont d’ailleurs toujours en vente sur le site de la CCC.

Où sont les chiffres qui indiquent la saturation du pôle tertiaire ? A quelle échéance la nouvelle zone doit-elle prendre le relais ? Le manque de clarté sur les choix structurels du castelbriantais est préoccupant, d'autant plus lorsque le maire-président de l'intercommunalité-président du syndicat mixte Me Hunault évoque les perspectives d'emplois de manière aussi floue.

Une communication verrouillée par les élus

En second lieu, c'est une aberration de prétendre que 2013 sera marquée par l'arrivée du tram-train !! Le Modem tiens à rappeler certains éléments qui semblent échapper au public et particulièrement aux habitants du pays de châteaubriant. Le tram-train est un équipement produit par Alstom pour des trajets périurbains et urbains, sur des distances jusqu’à 36 km. Châteaubriant se trouve à 64 km de la gare de Nantes ! De nombreux chiffres et informations sur ce mode de transport semblent volontairement erronés.

Sur le site de la région Pays de la Loire (http://www.nantes-chateaubriant.paysdelaloire.fr/) on trouve une proposition d'horaires annonçant Châteaubriant-Nantes en 1h04. Comment, avec un matériel dont la vitesse de pointe est 100 km/h et une accélération inférieure à celle d'un TER peut-on desservir onze gares dans ces délais ?

Un petit calcul : onze gares (deux minutes d'arrêt à chacune semble raisonnable - 22 minutes au total), 63 km parcourus à 100 km/h (sans freiner à l'entrée en gare, et en redémarrant à la vitesse maximale en 0 seconde - 38 minutes) nous donnent 1h02 de trajet. La région est très très optimiste sur les temps de trajet, voire trop. Si nous n'étions dans une démocratie ouverte nous pourrions qualifier cette communication de mensongère. Au minimum il faut y voir de l'incompétence, au pire de la mauvaise foi.

En comparaison le trajet Ancenis-Nantes en TER se fait en 17 min pour 36 km de voies !!

Une absence de réflexion sur les projets structurants

Plusieurs associations ont déjà dénoncé avec le Modem le choix de ce matériel ainsi que les conditions de réalisation du chantier : Nexus, qui propose le prolongement de la desserte TER Rennes-Châteaubriant jusqu'à Nantes à moindre coût, ainsi que la FNAUT qui regroupe les usagers des transports. Le Conseil de Développement du Pays de Châteaubriant met sérieusement en doute lui aussi l'impact du tram-train sur l'ouverture du castelbriantais à de nouveaux arrivant ou à une croissance de l'activité dans ses dernières études sur l'habitat et la mobilité.

A cela on peut facilement rétorquer que l'enquête publique n'a rien fait ressortir de ces remarques. Soyons précis, aucune des protestations émises durant l'enquête publique n'a été prise en compte dans le projet. Les propositions émises par le cabinet ESG Infra à l'époque ont été purement et simplement ignorées alors qu'elles conduisaient à de nettes améliorations du projet. Et pour cause, si l'on associe cela à la commande très avancée des rames (près d'un an avant l'ouverture de l'enquête publique) on peut douter du sérieux des études menées ainsi que de l’impartialité des arbitrages réalisés.


De manière plus générale ce qui est inquiétant sur notre circonscription est l'entêtement des barons locaux (politiques de carrière tenant mordicus leurs mandats) qui engagent des millions d'euros dans des infrastructures sans prévision de leur amortissement financiers.

Le chantier de rénovation de la gare de Châteaubriant, la réouverture de la voie sont des décisions qu'il fallait prendre bien sur, mais avec raison et intelligence. Pas sur le seul critère de la communication et de l'image ! entre faire bien et dire que l’on à bien fait il y a un monde. Les conséquences du réaménagement de la place de la Motte sont connues de tous, et il est à craindre que ce ne soit pas le seul fiasco de la municipalité en place.

La priorité à l'emploi ou aux loisirs ?

D'autres chantiers sont en cours sur le Pays de Châteaubriant, comme l'espace aquatique, l'ouverture du lotissement de la Bagais ainsi que le nouveau dojo (2 millions d'euros) dédié au seul Judo Club Castelbriantais. Si pour l'espace aquatique la communauté de communes sollicite des fonds européens (programme LEADER, fonds dédiés au développement des zones rurales), le financement des projets de la municipalité ainsi que la communauté de communes semble ne pas avoir de limite en cette période où rigueur doit s’imposer.

Quid de la FMGC, des ABRFi, des artisans et entrepreneurs qui vivent la crise de plein fouet ? Je ne pense pas que la situation actuelle soit d'ordre à encourager le seul cadre de vie, à moins de vouloir ignorer les vrais sujets de fond. Certes 2013 est une année pré-électorale : Me Hunault joue de nouveau sa place d'élu. Mais ce sont les habitants du castelbriantais qui seront les grands perdants quoi qu'il arrive.

Si l'emploi et l'activité ne sont pas encouragés en amont, la création de bureaux ou de lotissements ne servira à rien. Le Mouvement Démocrate de Loire-Atlantique, et plus particulièrement sa section de Châteaubriant, tiens à souligner le manque de visibilité et de projection à moyen et long terme des notables-élus du territoire. Il lui faut une véritable politique d'investissement, pragmatique et efficace qui passe par un renouvellement des élus locaux, une interdiction forte du cumul des mandats et l’implication grandissante des acteurs du privé.

L'aide aux entreprises à trouver des débouchés locaux, à adapter l'outil de production et encourager l'innovation sont des moteurs de croissance territoriaux indispensables à court et moyen terme.

Pour en savoir plus :
►Section Châteaubriant Modem : http://modem.chateaubriant-ancenis-guemene.overblog.com/
► Descriptif tram-train : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alstom_Citadis_Dualis
►Association Nexus : http://nexus-asso.fr/
►Conseil de développement du castelbriantais : http://www.paysdechateaubriant.com/
►FNAUT Pays-de-la-Loire : http://www.fnaut-paysdelaloire.org/article-le-tram-train-nantes-chateaubriant-ne-doit-pas-oublier-les-relations-intervilles-111488243.html



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.