Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Ils étaient des Milliers, ...


Article publié par alain moreau le Dimanche 21 Octobre 2007



Ils étaient des Milliers, ...
Ce Dimanche, à La Sablière, femmes, hommes et enfants, dans la dignité, ont commémoré la Mémoire des 27 victimes de la barbarie Nazie, il y a soixante-six ans. Tous unis pour dire combien il est essentiel de parler de paix, de la faire et de construire le monde de demain. Redire que cela est fragile si nous n'y prenons garde. Loin des bagarres de chiffres, la foule était là ce dimanche, mobilisée et recueillie.

Marie-George Buffet (PCF) a appelé dimanche à "résister" à la politique du gouvernement, à l'occasion de la commémoration dimanche à la Sablière, à Châteaubriant, du 66e anniversaire de l'exécution de Guy Môquet et de vingt-six camarades par les nazis.
"Aujourd'hui il y a besoin de résistance encore, bien sûr ce n'est pas la même chose: résistance face à une politique qui casse les droits sociaux, résistance face à une politique qui chasse les enfants parce que leurs papas et leurs mamans sont venus d'autres pays, résistance par rapport à une politique qui veut encore renforcer les pouvoirs d'un seul homme à la tête de l'Etat",
La secrétaire nationale du PCF en saluant la mémoire de Guy Moquet, "un enfant du Front populaire qui se battait pour le progrès social", fusillé par les nazis à Châteaubriant le 22 octobre 1941. Sa lettre d'adieu sera lue sur décision du président de la République,  lundi dans les lycées français.
"Je comprends que des enseignants se posent la question" de lire ou non cette lettre, a ajouté Marie6georges Buffet qui lira cette lettre lundi dans un lycée, précisant qu'il "faut la mettre dans son contexte".
Si des partis de gauche ont critiqué la "récupération" par Nicolas Sarkozy de ce symbole, "les problèmes de récupération, quelque part je m'en moque", a-t-elle affirmé.
"Que la République rende hommage à la Résistance, quoi de plus normal, quoi de plus évident". Pour elle, cette lecture sera un "hommage à la Résistance" mais aussi une forme de"contestation de la politique qui est actuellement menée dans notre pays".

Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, a annoncédimanche soir que le président de la République ne se rendrait pas dansun lycée lundi pour assister à la lecture de la lettre de Guy Môquet, prétextant un agenda international chargé. Il ne souhaite pas avoir à répondre de la fronde que cette lecture, rendue obligatoire, suscite.
Les photographies de la Commémoration
L'histoire des Fusillés
La Liste des Fusillés

Les images de France 3


Un Poème confisqué de Guy Môquet

Parmi ceux qui sont en prison
Se trouvent nos 3 camarades
Berselli, Planquette et Simon
Qui vont passer des jours maussades

Vous êtes tous trois enfermés
Mais Patience, prenez courage
Vous serez bientôt libérés
Par tous vos frères d'esclavage

Les traïtres de notre pays
Ces agents du capitalisme
Nous les chasserons hors d'ici
Pour instaurer le socialisme

Main dans la main Révolution
Pour que vainque le communisme
Pour vous sortitr de la prison
Pour tuer le capitalisme

Ils se sont sacrifiés pour nous
Par leur action libératrice





1.Posté par Jean Claude Goujat le 23/10/2007 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il s'appelait Hyunh Khong An,il est mort le même jour que Guy Môquet,au même endroit,il appartennait au même parti,il était vietnamien et on ne lui a pas demandé son ADN avant de le fusiller.

Jean Claude Goujat

2.Posté par Yurtdisi Egitim le 10/04/2008 03:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
my French is not good but is seem like a very nice web site, thanks



Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.