Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Julien Gracq, le plus grand littérateur français, est mort


Article publié par alain moreau le Dimanche 23 Décembre 2007



photo Rolland Allard
photo Rolland Allard
Julien Gracq, décédé samedi à Angers à l'âge de 97 ans, Il était l'un des très grands écrivains français, auteur d'une vingtaine d'ouvrages. Homme discret, il refusait les honneurs, Julien Gracq avait dit non au prix Goncourt en 1951 pour son chef d'oeuvre "Le rivage des Syrtes". Mais il avait cependant accepté d'entrer en 1989 dans la prestigieuse collection de Gallimard, la Pléiade.
Né le 27 juillet 1910 à Saint-Florent-le-Vieil (Maine-et-Loire), où il résidait avec sa soeur, décédée il y a quelques années, Julien Gracq, de son vrai nom Louis Poirier, étudie à l'Ecole normale supérieure et à Sciences-po et obtient son agrégation d'histoire et de géographie. Il écrit tout en enseignant dans des lycées de Quimper, Nantes, Amiens et Paris. Il a choisi le nom de Gracq pour de simples raisons de rythme et de sonorité
Dans un des inédits, Gracq écrit: "en littérature, je n'ai plus de confrères. Dans l'espace d'un demi-siècle, les us et coutumes neufs de la corporation m'ont laissé en arrière un à un au fil des années. J'ignore non seulement l'ordinateur, le CD-rom et le traitement de texte mais même la machine à écrire, le livre de poche et, d'une façon générale, les voies et les moyens de promotion modernes qui font prospérer les ouvrages des belles-lettres". Alain Girard, de la librairie Vent d'Ouest à Nantes avait décrit cette belle rencontre un jour de 1997
A lire les extraits de portrait de la ville de Nantes en 1985 la forme d'une ville

José Corti, son éditeur, Rien de Commun

Editeur de Julien Gracq, José Corti, de son vrai nom José Corticchiato, d'origine corse, né en 1895 et mort en 1984, a ouvert sa première librairie en 1925 au 6, rue de Clichy à Paris.
Il a commencé à éditer la plupart des auteurs surréalistes, ses amis :Breton, Eluard, Aragon, Char, Péret, Crevel, Dali. Il se fixe ensuite 11, rue Médicis, en face du Jardin du Luxembourg où les éditions ont toujours leur siège. En 1938, il fait la connaissance de Julien Gracq qui, tout au long de sa vie n'aura pas d'autre éditeur(hormis La Pléiade). Gracq a édité son premier livre chez Corti à compte d'auteur.
Pendant la Seconde guerre mondiale, il édite des textes clandestins de résistants. Son fils est arrêté et meurt en déportation. Après la guerre, il publiera beaucoup de textes poétiques, parmi les plus hardis, des recherches critiques écrites par des universitaires novateurs (Georges Blin, Jean Rousset, CharlesMauron, Gilbert Durand) et rééditera des classiques méconnus du romantisme européen (Beckford, Blake, de Maistre, Walpole, Radcliffe).
gracq.pdf gracq.pdf  (1.71 Mo)




Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.