Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

La Loire-Atlantique est elle en Bretagne ?


Article publié par Châteaubriant Actualités le Lundi 2 Février 2015

Les habitants de Soudan au nord de la Loire-Atlantique sont invités à s'exprimer le dimanche 8 février 2015. lors d'une votation citoyenne qui se tient de 8 h à 18 h.



Pascaline Labbé, Stéphane Rigaud, Gildas Baronnet, et Laurent Bardoul.
Pascaline Labbé, Stéphane Rigaud, Gildas Baronnet, et Laurent Bardoul.
Pascaline Labbé, Gildas Baronnet, Laurent Bardoul et Stéphane Rigaud étaient présents à Soudan pour annoncer l'organisation d'une votation citoyenne dans la commune du Nord du département, le dimanche 8 février 2015. Ce projet de votation, monté par des habitants de la commune, invite la population à se prononcer sur la réunification de la Loire-Atlantique à la région Bretagne au sein d'une même collectivité régionale.

Pourquoi organiser une votation ?

Une réforme territoriale a été voté il y a deux mois. Elle prévoit de modifier le contour des régions. Alors que de nombreux sondages et manifestations montrent une volonté claire des habitants de réunifier la Bretagne, il n'y a aucune modification des limites régionales actuelles pour les régions Bretagne, Pays de la Loire et Centre. Si rien ne change dans ces seules régions c'est que l’État n'a pas souhaité répondre au débat sur les limites territoriales de la Bretagne. De cette situation ressort une confusion, et une certaine frustration. Celle, comme sur trop d'autres sujets, de ne pas avoir eu la parole en tant que citoyen. C'est pour cela que nous avons répondu à l'appel lancé par la plateforme Dibab Décidez la Bretagne.

Qu'est ce que la plateforme DIBAB ?

Cette plateforme s'est créée durant l'été en se constituant en association. Son objectif est de proposer une démarche citoyenne et démocratique aux habitants des cinq départements bretons pour faire entendre l'avis des habitants sur la question de la réunification de la Bretagne. Une première votation a été organisé en Loire-Atlantique le 30 Novembre dernier, à Saint-Viaud. Une autre sera organisée en même temps que celle de Soudan à Langouët en Ille-et-Vilaine. L'objectif est de multiplier les votations d'ici la fin de l'année et jusqu'en 2016.

Pensez-vous vraiment que ces questions intéresse la population ?

Ce débat existe dans la population. Après ce n'est peut-être pas, de but-en-blanc, la question prioritaire que se pose les gens en se levant le matin. Mais, c'est aussi à nous de leur faire comprendre que la  question des institutions locales est directement liée à leur vie quotidienne (transports, économie locale, emplois, vie culturelle, etc.), et qu'ils ont le droit de donner leur avis.

Quel a été le résultat de la votation à Saint-Viaud ?

Plus de 300 habitants se sont déplacés pour aller voter, ce qui correspond à 20 % de participation. De celle-ci s'est dégagée une large majorité pour la réunification (75%) et le projet d'assemblée de Bretagne (66%), qui prévoit de fusionner départements et région au sein d'une même collectivité. 20 % de participation, pour une votation auto-organisée, sans commune mesure avec les moyens administratifs, financiers et médiatiques mis en place pour un scrutin officiel, c'est un bon score. Ça montre quand même une attente de la population et surtout une volonté de s'exprimer et d'être écouté. On espère faire quelque chose d'équivalent à Soudan.

Pourquoi spécialement à Soudan ?

Ces votations reposent avant tout sur la volonté d'habitants de bien vouloir l'organiser. Il s'est avéré qu'à Soudan nous étions plusieurs à avoir entendu parler du projet et à vouloir le faire. Nous avons vu le maire, M. Bernard Douaud, avant les vacances de noël pour lui présenter le projet. S'il n'est pas favorable au projet de réunification de la Bretagne, il a néanmoins reconnu le caractère citoyen de la démarche et ne s'y est pas opposé.

Concrètement, comme va se passer ce vote ?

Dans les mêmes conditions qu'un scrutin officiel ! Le bureau de vote sera situé à la salle communale située rue de l'Abbé Trigodet. Les gens sont invités à s'y rendre avec leur carte d'électeur et une pièce d'identité. Nous les ferons alors émarger sur la liste officielle des inscriptions électorales pour pouvoir connaître ensuite le taux de participation.

Tout le monde pourra voter ?

Oui, les seules conditions sont d'être inscrit sur la liste électorale de Soudan ou de résider sur la commune. La particularité est que toutes les personnes de plus de 16 ans pourront voter du moment qu'elles se présentent le jour du vote avec une pièce d'identité et un justificatif de domicile. Il y aura aussi la possibilité de voter par procuration.

Comment aller vous faire passer l'information à la population ?

Nous sommes environ une dizaine à participer à l'organisation. Nous allons faire du porte à porte pour distribuer des documents d'information et provoquer le débat avec la population. Nous comptons aussi à ce que les médias locaux relaient l'information. Une réunion publique aura lieu le Mardi 3 Février à la salle communale de l'abbé Trigodet à 20h30. Enfin, sur le site internet de la plateforme http://dibab.org, on peut retrouver l'ensemble des informations concernant le vote.

Toutes les personnes intéressées pour aider à l'organisation de cette campagne sont les bienvenues en nous contactant via l'adresse dibab.bzh@gmail.com ou en téléphonant au référent au 06 12 30 67 15. Des personnes des communes environnantes peuvent venir nous aider, et voir comment se passe une votation pour, pourquoi pas, l'organiser dans leur commune ensuite.

                            

 



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.