Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Laurent Guillet dédicace « Des fleurs sur les cailloux »


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 17 Décembre 2010

Ils sont nés entre 1940 et 1949 de l’amour entre une Française et un soldat ou un prisonnier allemand. Une trentaine d’enfants de la guerre se racontent, dans un livre collectif édité par le vannetais Laurent Guillet. Rencontre et échanges. Mardi 21 décembre, de 10h à 18h, à l'espace culturel Leclerc, rue du Général-Eisenhower, à Châteaubriant.



Quelle loi peut empêcher un regard, un sourire, un flirt ou même une liaison en temps d'Occupation ? Quelle loi, aussi inique soit-elle, peut interdire à une femme et un homme de s'aimer, même si celui-ci était l'ennemi ? Aucune. Et pourtant, des textes de la sorte ont existé ! Mais heureusement pour le genre humain, trop attaché à ses valeurs intrinsèques, ils n'ont jamais été naturellement respectés. Depuis bien des siècles, les conflits font et défont les destins, laissant dans leurs sillages des enfants nés de ces relations entre envahisseurs et autochtones. Martyrisées, rejetées, ces petites victimes expiatoires ont longtemps été cachées, voire oubliées. Aujourd'hui, il est bien difficile de renier ces dizaines de milliers - au bas mot-, de bambins franco-allemands éparpillés aux quatre coins de la France.

Pour mieux se retrouver, cette fratrie a fondé le 18 juin 2005, l'association ANEG - l'Amicale Nationale des Enfants de la Guerre -et, chemin faisant, ils peuvent depuis le 19 février 2009 demander la nationalité allemande. Une reconnaissance plus qu'une victoire, qui symbolise définitivement leur condition d'Enfant de la Guerre.

Bannies, toutes ces années d'humiliations ; fini, le temps des petits poings vengeurs qui taisaient ou tentaient de faire taire ces insultes, plus douloureuses que les coups. Quelque 65 années se sont écoulées depuis 1945, et l'Enfant de la Guerre a laissé place à l'adulte, déterminé à révéler son secret, gardé aux tréfonds de son être, et à déclarer à visage découvert, tout simplement, sans fierté et sans honte : mon père était un soldat allemand.

Laurent Guillet dédicace « Des fleurs sur les cailloux »
Né en 1970, Laurent Guillet est un Morbihannais d’origine vannetaise, auteur de douze ouvrages dont dix sur la Seconde Guerre mondiale. En homme de terrain, il fait preuve d’une passion sans faille pour l’Histoire avec un grand H, et poursuit ses recherches qui le mènent tant en Bretagne qu’à l’étranger, notamment en Allemagne depuis plusieurs années. Attaché au devoir de mémoire, il collecte manuscrits, documents, photos, livres, etc. ayant trait au souvenir, et encourage celles et ceux qui veulent témoigner, plus particulièrement sur l’époque 39-45, en les incitant à écrire leur vécu.

Début 2004, il lance un bulletin historique « Les Remparts de l’Histoire. » En août de la même année, il est accompagné d’Allemands lors d’une de ses dédicaces à Peillac (Morbihan 56). La rencontre avec les Français donne naissance à deux associations, ayant chacune pour titre : « Amitié-Liberté Peillac-Dresde. » Dresde, ville d’Allemagne de l’Est de plus de 480 000 habitants, fut complètement rasée les 13, 14 et 15 février 1945 par quatre raids aériens alliés. Depuis 5 ans, les deux associations franco-allemandes se visitent chaque année.

Onze années après la parution de son premier ouvrage, et doté d’une solide expérience associative de plus de 10 ans, l’auteur franchit début 2009 une nouvelle étape dans sa vie : il crée une société d’édition qui porte son nom. Son souhait est d’accélérer le travail de sauvegarde de la mémoire, et mettre l’accent sur la réconciliation Franco-allemande. Conscient de son incroyable odyssée dans le labyrinthe du temps, l’auteur rappelle que son action se poursuit grâce au soutien des lectrices et des lecteurs, toujours plus nombreux depuis 1998. Il n’oublie pas ses partenaires, privés ou publics, dont l’intérêt pour ses travaux est grandissant.

Mardi 21 décembre, de 10h à 18h, à l'espace culturel Leclerc, rue du Général-Eisenhower, à Châteaubriant.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.