Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Le Printemps de l'architecture au château de Châteaubriant


Rédigé par Châteaubriant Actualités le Mercredi 27 Mars 2013 à 00:29 |

La première édition de la manifestation régionale, le Printemps de l'architecture, est proposée par la DRAC des Pays de la Loire et de nombreux partenaires, dont le Département de Loire-Atlantique, du 21 avril au 1er juin 2013. Cet événement regroupe de nombreuses manifestations, expositions, visites, ateliers sur des thèmes d'actualité qui questionnent l'architecture d'aujourd'hui. Au château de Châteaubriant, c'est une occasion très rare qui nous est donnée de découvrir un chantier à mi-parcours.

Caroline Chauveau, archéologue, au sommet du Donjon, à 17 mètres au dessus du sol. A l'horizon, l'église St Jean de Béré
Caroline Chauveau, archéologue, au sommet du Donjon, à 17 mètres au dessus du sol. A l'horizon, l'église St Jean de Béré
Samedi 13 et dimanche 14 avril, découverte des travaux du donjon.
Caroline Chauveau, archéologue, de l'entreprise Hadès, présente une partie des découvertes réalisées dans le cadre de son étude du bâti. La complexité du bâtiment due à une très grande utilisation_de sa construction à la fin du XIe ou au début du XIIe siècle jusqu'à la perte de sa couverture au cors des années 1720_ rend difficile l'établissement d'une chronologie relative. Néanmoins, il est possible d’appréhender des phases d'aménagement par le biais d'éléments de confort tels que les cheminées, les grandes baies à croisées ou des indices de cloisonnements de certains espaces.
Visites à 14h, 15h30 et 17 h, d'une durée d'une heure. Tarifs : 2€50, 1€50 pour les 10-18 ans et gratuité pour les moins de 10 ans. Réservation au 02 40 28 20 20 plus que conseillée, places restreintes.
Samedi 6 et 20 avril, visite à thème " Châteaubriant, un château de la Loire ? "
Châteaubriant, élégante demeure Renaissance alliant architecture du Val de Loire aux techniques et matériaux bretons, est un symbole du rattachement de la Bretagne au royaume de France en 1532.
Visite inédite à 15h30, d'une durée d'une heure. Tarifs : 2€50, 1€50 pour les 10-18 ans et gratuité pour les moins de 10 ans.
Du 2 avril au 1er juin, visites pour les collégiens " Châteaubriant, un château Renaissance "
Découverte adaptée au niveau collège permettant, en plusieurs temps forts, d'appréhender et comprendre l'architecture Renaissance du château en lien avec l'enseignement de l'Histoire des Arts. Pour les collégiens-Gratuit. Réservation au 02 40 28 20 72
Du 21 mars au 1er juin " Carnet d'architecture, le château est en travaux "
Découvrez les matériaux utilisés sur le site depuis le Moyen Age pour le bâtir et le reconstruire. Proposez ensuite votre projet pour la restauration du donjon. Pour les familles et les 6-12 ans. Gratuit. Retrait des carnets à l'accueil.





1.Posté par lbgreffe le 27/03/2013 04:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
C'est quand même une folie que cette volonté des Pays de Loire de mettre la main sur tout ce qui peut représenter l'Histoire pour la corrompre et propager l'imposture "ouestienne", le NEGATIONNISME de l'Histoire Bretonne.
Les châteaux du Val de Loire se trouvent 1/ Sur la Loire et ses proches affluents (Cher, Loir, divers ruisseaux) et 2/ dans un espace géographique déterminé qui s'étend de l'Anjou à l'entrée du Gâtinais orléanais. Or il se trouve 1/ que Châteaubriant n'est pas sur un affluent de la Loire et 2/ qu'il est hors du "Val de Loire" historique Français.

Autre imposture : rattacher les éléments d'influence architecturale à une aire géographique donnée. Je m'explique. C'est l'Italie qui a été la source en Europe du style Renaissance. Mais cette influence essentiellement culturelle (et linguistique avant les efforts de la Pléïade côté français et de Meschinot côté Bretagne francophone) n'est pas un marqueur de conquête territoriale. Ce n'est pas parce qu'il y a des loggias sur le château de Nantes que celui-ci, et Nantes avec, fait partie de l'Italie !

Quant à la symbolique du rattachement de la Bretagne à la France, tout monument construit entre 1488 et 1532 (enfin surtout à l'époque de l'union personnelle Bretagne-France sous Anne de Bretagne et Louis XII) et qui porte les marqueurs des deux Etats en fait partie. Par exemple la croix fleurdelysée et herminée de Lécousse, près de Fougères (35) ou encore les divers monuments construits par Anne de Bretagne ou les dignitaires de sa cour à Blois http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=24088 On peut même citer un exemple très tardif, mais non moins symbolique : la colonne Louis XVI de Nantes, voire, encore plus loin, la croix dite des Vendéens à Savenay.

Bref, puisque l'on ne peut espèrer que les Pays de Loire renoncent d'eux même à leur raison de vivre, qui est de saccager et de corrompre l'Histoire et l'héritage Breton de la Loire-Atlantique, tout au moins, ne soyons pas dupes ! ne nous laissons pas déposséder de notre passé, de notre patrimoine présent et de notre avenir ! ne nous laissons pas imposer des idioties assénées comme des évidences par des ignorants, ou des gens grassement payés pour fermer leurs yeux.

Louis-Benoît Greffe, délégué SPPEF de Loire-Atlantique - Bretagne
http://www.sppef.fr/




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.