Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Le Stationnement gratuit est ...payant


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 15 Mars 2013

Un entrepreneur de Châteaubriant nous fait part de sa mésaventure



Le Stationnement gratuit est ...payant
« Ce matin je récupère mon véhicule qui a passé la nuit sur le parking gratuit du poste de police de, rue du 11 novembre. Un parking bien pratique du centre-ville. Sur le pare-brise est épinglée une contravention ? Motif stationnement en dehors des heures d’ouvertures, coût 17 €uros. Au secrétariat du commissariat, on me précise que le stationnement est interdit sur ce parking de 20 h à 8 h, un arrêté a été pris, et une information a été faite sur les pare-brise, pas sur mon véhicule en tout cas et rien d’affiché. Je retourne donc voir le panneau situé à l’entrée de ce parking et le même à l’intérieur qui attire simplement l’attention des utilisateurs sur le fait que la porte du parking est fermée entre 20 h et 8 h. C’est contradictoire, quel est l’intérêt d’avoir un parking interdit, belle idiotie non ?

Le Stationnement gratuit est ...payant
Sur l'avis de contravention on peut y lire. Interdit en dehors des heures d'ouverture, par AM ( arrêté municipal) du 16 avril 2010.
Art. R. 417-6. -
Tout arrêt ou stationnement gratuit ou payant contraire à une disposition réglementaire autre que celles prévues au présent chapitre est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la première classe.
Sur les panneaux présents sur le site aucune mise en garde d'un quelconque arrêté, ni d'éventuelles poursuites.  De bonne foi les gens stationnent ici pour savoir leur véhicule en sécurité, à l'abri des dégradations.
Ce témoignage n'est pas le premier qui nous arrive. La population ne comprend toujours pas pourquoi ce parking du centre ville, sous surveillance vidéo, dans l'enceinte même du poste de police n'est pas accessible la nuit. Châteaubriant manque cruellement de parkings résidents sécurisés. Les habitants du centre ville qui n'utilisent pas leur voiture tous les jours veulent un lieu sur pour stationner. Cela permet également de libérer de la place devant les commerces de l'hypercentre et de fluidifier ainsi la circulation et les achats minute.
Cette contravention est d'autant plus étonnante que sur le site officiel de la mairie de Châteaubriant, on peut y lire : " UN PARKING SUPPLÉMENTAIRE EN PLEIN CENTRE
A noter que le nouveau poste de police dispose d’un parking public de 24 places dont 1 place réservée aux personnes handicapées.
Ce nouveau parking public, situé en plein centre-ville est gratuit. Il est ouvert aux usagers tous les jours de 8h à 20h. Mais attention, la fermeture effective du portail est programmée à 20h."




1.Posté par Verdier le 16/03/2013 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et le maire ? Que dit il ?
En période pré éléctorale, il doit être possible de revenir à quelque chose de plus raisonnable .

2.Posté par louis le 16/03/2013 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très réussi... au sottisier, le maire de CHBT !

3.Posté par Xavier le 17/03/2013 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est de l'info locale efficace, un service aux habitants, bravo, j'aime beaucoup bien que lecteur occasionnel.

Ubu roi, c'est le lot des administrations, mêmes locales...

Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.