Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Le Tram-Train sera à l'heure


Article publié par Châteaubriant Actualités le Jeudi 16 Janvier 2014



chateaubriant-9224
  • chateaubriant-9224
  • Gilles Bontemps Train Tram
  • Réunion sucé sur erdre
  • train tram chateaubriant Nantes-001
Le tram-train Nantes-Châteaubriant sera bien là le 28 février promet Gilles Bontemps, vice président en charge des transports à la région. Les récents incidents en région lyonnaise sur le même type de matériel ne devraient pas ralentir le calendrier prévu. Des changements de pièces de sécurité ont été effectués.

Les sept réunions publiques se sont déroulées sur les communes accueillant les gares et stations de la nouvelle ligne. Débutées fin novembre, elles viennent de se terminer à Sucé sur erdre ce mardi 14 janvier. Elles ont accueilli environ 1 200 personnes.

Chacun de ces rendez-vous a été l’occasion de présenter les travaux réalisés, en termes d’infrastructures ferroviaires mais aussi de travaux d’aménagements des gares et haltes, le matériel Tram-Train et ses caractéristiques, les essais et tests effectués sur la ligne, les étapes à venir d’ici l’ouverture de la ligne le 28 février 2014, et par la suite, avec la montée en puissance de l’offre de desserte jusqu’à l’été 2014 des stations intermédiaires pour chaque type de trajet (Nantes-Châteaubriant, Nantes – Nort-sur-Erdre, Nantes – Sucé-sur-Erdre).

La sécurité sur la ligne, avec la campagne menée par RFF Les grilles horaires de la ligne, avec un cadencement sur l’ensemble de la journée, une desserte systématique, une fréquence accrue et une desserte réalisée avec deux rames pour chaque circulation en heure de pointe (de 6h à 9h et de 16h30 à 19h30), soit 500 places au total dont 196 places assises. ( En période de pointe seulement, la desserte sera réalisée avec deux rames pour chaque circulation, car ces rames sont conçues avec seulement 40% de places assises )

La tarification de la ligne : les abonnés sur le trajet domicile-travail dépenseront au maximum 1€ par trajet. Les voyageurs occasionnels, sans abonnement spécifique, moins de 10€ le trajet (de Nantes à Châteaubriant). Des réductions sont proposées par chaque partenaire pour offrir les meilleurs prix aux voyageurs : 20 % sur les tarifs de la TAN (Nantes Métropole) et gratuité des autocars LILA (Conseil Général) en rabattement sur présentation d’un titre de transport tram-train. La Région a quant à elle fait un effort supplémentaire afin de réduire très sensiblement les prix des abonnements jeunes multimodaux (tram-train + TAN).

Gilles Bontemps, artisan du projet
Gilles Bontemps, artisan du projet
Des participants impatients

Environ 1 200 personnes ont participé aux réunions publiques. Jeunes, actifs et retraités étaient présents à chaque rendez-vous, pour un temps d’échange avec la Région et ses partenaires, aussi long que le temps de présentation démarrant la réunion. Les habitants ont en effet posé de nombreuses questions, principalement axées sur les tarifs, mais aussi la réorganisation du réseau Lila autour du Tram-Train, ou encore les horaires, notamment de démarrage et de fin de service sur la journée.

« La forte affluence confirme l’intérêt des habitants pour le tram-train. Les questions ont été nombreuses, nous souhaitions apporter un maximum d’informations aux futurs usagers pour leur permettre de préparer le plus confortablement possible leur future utilisation de ce nouveau service de transport. Ces échanges vont nous permettre, avec nos partenaires dans l’avenir, d’ajuster encore les choses au plus près d’un service optimal pour un maximum d’usagers. Dans cet esprit, de nouveaux rendez-vous sont d’ores-et-déjà pris avec les usagers à l’occasion de la mise en place du comité de ligne Nantes-Châteaubriant à l’automne prochain » précise Gilles Bontemps, Vice-président en charge des transports et déplacements à la Région Pays de la Loire.

La réouverture d’une ligne ferroviaire avec du tram-train est une première en France. Les infrastructures et la signalisation sont spécifiques. Plus léger qu’un train, le tram-train ressemble beaucoup à un tramway dont il a les avantages techniques (fortes accélérations et décélérations, larges portes à ouverture rapide, etc…) permettant d’offrir un temps de parcours attractif tout en desservant de nombreux points d’arrêts. Il est accessible à tous, et en particulier aux personnes à mobilité réduite, grâce à un plancher intégralement bas et aux dispositifs combles-lacunes avec les quais.

Il emprunte aussi au train d’autres qualités : une vitesse de pointe plus élevée que celle du tramway (100 km/h contre 70 km/h), davantage de places assises pour un meilleur confort (98 places assises, soit 40%, toilettes accessibles aux personnes à mobilité réduite, portes bagages, sièges confortables de type TER, stores, système de vidéo-protection, système d’information voyageurs etc…).

Silencieux, le tram-train émet en ville un niveau sonore inférieur au niveau généré par le trafic automobile, soit près de 4 fois moins de bruit. L’utilisation de matériaux composites et l’amélioration de l’efficacité des systèmes de traction ont permis de réduire la masse et la consommation d’énergie de 10%. Un Citadis Dualis consomme ainsi en KWh/passager assis, 4 fois moins qu’un bus et 10 fois moins qu’une voiture.

La Région s’est équipée auprès d’ALSTOM de 24 rames, mutualisées entre les 2 lignes Nantes – Châteaubriant et Nantes – Clisson, entretenues à l’atelier de maintenance de Nantes Doulon, mis en service en 2010 et dédié aux tram-trains.

Elle a intégralement pris en charge ce budget, d’un montant de 95,9 M€. Chaque rame du tram-train dispose de 250 places dont 98 places assises, capacité doublée avec deux rames couplées.

 En synthèse, le tram-train, l’infrastructure en chiffres

70 km de fil de contact, 4 sous-stations d’alimentation électrique, 950 soudures, 9 antennes relais, 1 poste de commande, 8 postes télécommandés, 7 gares et stations, 1300 poteaux caténaires, 140 km de rails; 117 000 traverses, 140 600 tonnes de ballast, 13 locaux techniques, 30 passages à niveau

Trajets Nantes-Châteaubriant :

Nantes <> Sucé-sur-Erdre (27 minutes)
Nantes <> Nort-sur-Erdre (37 minutes)
Nantes <> Châteaubriant (1h07)
Lundi à vendredi 24 A/R (dont 6 en terminus) 18 A/R (dont 11 en terminus) 7 A/R
Samedi 20 A/R (dont 10 en terminus) 10 A/R (dont 5 en terminus) 5 A/R
Dimanche et Fêtes 10 A/R (dont 3 en terminus) 7 A/R (dont 3 en terminus) 4 A/R
Les horaires sont cadencés sur l’ensemble de la journée : les départs de Nantes se feront aux minutes 10 et 35 (sauf pour 2 circulations de renfort en pointe : Sucé-sur-Erdre / Nantes le matin, départ à 7h23 et Nantes / Sucé-sur-Erdre le soir, départ à 17h47).

Le principe du cadencement ? C’est la circulation à intervalles réguliers des trains. Objectif : faciliter les déplacements, permettre d’avoir des horaires fixes, à intervalles réguliers, et assurer des correspondances, elles aussi régulières.

Fréquence en heure de pointe (de 6h00 à 9h00 et de 16h30 à 19h30) :
Nantes / Châteaubriant : 1 tram-train par heure et par sens
Nantes / Nort-sur-Erdre : 2 tram-trains par heure et par sens
Nantes / Sucé-sur-Erdre : 2 tram-trains par heure et par sens

Derniers départs de Nantes :
Nantes vers Sucé-sur-Erdre : Lundi à vendredi à 20h10, Samedis (hors fériés) à 23h10, Dimanches et fériés à 21h35 
Nantes vers Nort-sur-Erdre : Lundi à vendredi à 19h35, Samedis (hors fériés) à 22h10, Dimanches et fériés à 20h10
Nantes vers Châteaubriant : Lundi à vendredi à 18h35, Samedis (hors fériés) à 20h10, Dimanches et fériés à 20h10

En période de pointe, la desserte sera réalisée avec deux rames pour chaque circulation, soit 500 places au total dont 196 places assises.
Les horaires seront identiques en dehors et pendant les vacances scolaires.

 Intermodalité

Le principe d’intermodalité est optimisé et adapté à chaque station de la ligne Nantes-Châteaubriant.

Avec ses partenaires, la Région a aménagé des parkings de stationnement (1 344 places dont 40 pour les personnes à mobilité réduite hors pôles d’échange de Babinière et Haluchère-Batignolles), des abris-vélos sécurisés réservés aux abonnés (128 emplacements) et des emplacements vélos non sécurisés (140 places), des cheminements piétons pour faciliter l’accès aux stations.

La mise en service d’une nouvelle desserte entre Châteaubriant et Nantes à partir du 28 février 2014 implique une réorganisation globale des transports en commun pour le nord de la Loire-Atlantique. Partenaire du Conseil régional des Pays de la Loire pour le développement de la solution innovante du tram-train, le Département veille à ce que son propre réseau n’entre pas en concurrence avec la ligne ferroviaire Nantes-Châteaubriant. Les lignes Lila vont ainsi s’adapter à partir de la rentrée 2014 selon les grands principes suivants :

Une navette Lila pour chaque tram-train en direction de Nantes. L’horaire des cars Lila sera calé sur les services des trams-trains. Les correspondances seront garanties avec un délai de 5 à 7 minutes entre l’arrivée de la navette Lila et le départ du tram-train.

Voyage gratuit sur les navettes Lila pour les porteurs d’un titre tram-train. Ces derniers n’auront aucun supplément à payer à bord du car.

Maintien du réseau actuel jusqu’à la rentrée 2014

Le Département, qui a porté son financement du tram-train à hauteur de 62,52 M€ en octobre 2013, a décidé de maintenir son réseau actuel durant la première phase de mise en circulation du tram-train : afin de ne pas bousculer en cours d’année les habitudes de vie prises par les usagers, les lignes Lila ne changeront pas avant la fin août 2014.

Après cette date, les communes actuellement desservies continueront à l’être : soit par le tram-train, soit par des navettes Lila. Une réflexion concertée avec les collectivités locales a été engagée pour les dessertes complémentaires encore à l’étude.

Le Département communiquera une information pratique plus détaillée à partir du printemps prochain.

Nantes Métropole propose

• 1 tramway toutes les 5 minutes à Haluchère.
• 1 connexion à la gare de la Chapelle-Aulnay.
• 1 étude de la desserte de la ZAC d’Erdre active.
• La réouverture de Nantes-Châteaubriant vient compléter le réseau de 5 stations tram-train accessibles aux porteurs d’un titre urbain TAN.

La collectivité met également en place une nouvelle navette dès l’ouverture Babinière < > Ecole Centrale (ligne 2 tramway). Elle assure un trajet en 7 minutes, avec des correspondances assurées vers Nantes, le matin, vers Châteaubriant, le soir.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.