Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Le cargo échoué ne peut pas reprendre la mer, déconstruction probable


Article publié par Châteaubriant Actualités le Mardi 20 Décembre 2011

Le TK Bremen, cargo maltais qui s'est échoué vendredi sur une plage du Morbihan, ne peut pas reprendre la mer et devra selon toute probabilité être déconstruit sur place, ont annoncé mardi la préfecture maritime de Brest et la sous-préfecture de Lorient. Le capitaine devant le parquet, après une garde à vue



 ERDEVEN (Morbihan), 20 déc 2011 (AFP) - "L'état du navire montre qu'aujourd'hui il ne peut pas reprendre la mer et la préfecture maritime n'accordera pas d'autorisation en ce sens. L'option la plus probable est celle d'une déconstruction sur place", a déclaré le porte-parole de la préfecture maritime, Marc Gander, lors d'une conférence de presse sur le site, à Erdeven.
 
"On ne peut pas prendre le risque de le remorquer: il risque de se casser et de devenir une épave" plus difficile encore à éliminer, a-t-il détaillé.
 
Formellement, l'armateur du cargo conserve la possibilité de réparer celui-ci sur place de façon à ce qu'il puisse reprendre la mer, a précisé M. Gander.
 
Le bateau de 109 m, pris dans les sables de la plage de Kerminihy avec une gîte stable de 9 degrés, a "vraisemblablement tapé sur plusieurs roches avant de s'échouer" et sa coque est "perforée en plusieurs endroits", a-t-il rappelé.
 
Le futur chantier sera d'autant plus délicat à mener qu'il se déroulera en site classé Natura 2000, a relevé le sous-préfet de Lorient, Jean-Francis Treffel, lors de cette conférence de presse.
 
"L'objectif est que la plage et la dune reviennent à leur état initial pour les vacances de Pâques", a-t-il déclaré, estimant qu'il s'agit là d'un "objectif raisonnable".

Le capitaine du TK Bremen, le cargo maltais qui s'est échoué vendredi sur une plage du Morbihan, a été placé en garde à vue une partie de la journée de mardi et est actuellement présenté au parquet,
a-t-on appris de source proche de l'enquête.
 
"Le capitaine a été placé en garde à vue vers 7h ce matin et sa garde à vue a été levée vers 15h30. Il est actuellement au parquet", a-t-on déclaré de même source.
 
Le parquet de Brest, compétent en matière de pollution maritime, a ouvert une enquête après l'échouement du cargo battant pavillon maltais près d'Etel, entre Vannes et Lorient, dans le Morbihan, et l'a confiée à la section de recherche de la gendarmerie maritime à Brest.
 
"L'enquête devra chercher à déterminer les causes du naufrage et tout ce qui est relatif à l'étendue de la pollution" consécutive au naufrage, avait indiqué vendredi la gendarmerie maritime, en précisant avoir mobilisé une vingtaine d'hommes sur l'affaire.
 
Le TK Bremen avait appareillé jeudi après-midi du port de Lorient, malgré les avis de tempête. Il s'était mis au mouillage au nord de l'île de Groix, en face de Lorient, mais avait fini par s'échouer sur la côte, vendredi vers 2h du matin.
 
La tempête Joachim a sévi dans la nuit de jeudi à vendredi sur la Bretagne avant de traverser la France.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.