Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Le nom de Pierric vient-il des pierres ?


Rédigé par Louis-Benoît Greffe le Dimanche 18 Août 2013 à 19:33 |

Le nom de Pierric vient-il des pierres ?
Noms de lieux, noms d’Histoire. La petite commune de Pierric, près de Derval, tirerait son nom des cailloux qui peuplent son sol ? On pourrait le penser. Et pourtant, ce n’est pas vrai, explique Yann Mikael dans la revue Vantyé (N°28, 2008). En 1133 Gwengon, seigneur de Blain – on remarquera le nom éminemment breton – fit don de sa terre de Ballac en Pierric aux moines de l’abbaye Saint-Sauveur de Redon. Il est précisé que la donation se fit « in ecclesia sancti Guengari, sita in parrochia Pirric » : si l’on traduit, « dans l’église de saint Gwengar, située dans la paroisse de Pirric ». Gwengar était l’un des multiples saints bretons.

Or, Pirric n’a rien à voir avec les pierres. En Breton, un lieu planté de poiriers se dit « perec », mais les vannetais ont toujours dit « pirec », et cette forme était aussi employée en Loire-Atlantique. Pierric tire donc son nom d’un verger planté de poiriers.

En revanche, les lieux-dits Perrai(s), Perrière(s), Perray ou Perret (comme le Petit Perret en Nozay http://www.nozay44.com/petit-perray.html ) ou Perré courants dans les deux départements de la Haute-Bretagne, l’Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique, proviennent du gallo, la langue mêlant breton et français parlé en Haute-Bretagne et tirent leur origine de la pierre qu’on y trouvait.