Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Le passeport vert, un outil pour le tourisme


Article publié par Châteaubriant Actualités le Mardi 10 Mars 2015

Il y a 3 ans, le Département de Loire-Atlantique s’engageait pour un tourisme durable en signant le Passeport Vert avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).



À l’heure de signer à nouveau cette convention,les initiatives des professionnels du tourisme comme Stéphane Marion, dans son restaurant Le Saint-Laurent, montrent le dynamisme de notre territoire en la matière...

Depuis, le Passeport Vert est un référentiel pour l’action touristique en Loire-Atlantique. Le Département a entraîné à ses côtés pays touristiques, communautés de communes ou d’agglomération, fédérateurs de réseaux...

Action innovante, le Passeport Vert permet dans un premier temps de sensibiliser les acteurs du tourisme aux enjeux du développement durable. Pour aller plus loin, le Passeport Vert s’ouvre dorénavant à tous prestataires privés souhaitant mettre en place ou mettre en avant des actions durables concrètes.

Cette nouvelle étape dans l’engagement Passeport Vert est l’occasion de dresser un inventaire complet des solutions qui existent sur notre territoire, favorisant un échange efficace et positif entre les acteurs. Une dynamique essentielle pour faciliter les partages d’expériences et de solutions afin de multiplier les engagements durables pour faire de la Loire- Atlantique une destination exemplaire !

Le restaurant Le Saint-Laurent

Situé à Petit-Mars, au cœur du triangle Nantes -Châteaubriant - Ancenis, le restaurant Le Saint-Laurent associe un savoir-faire traditionnel à des pratiques durables soucieuses des problématiques de demain. Stéphane Marion, Chef du restaurant et Président de la Confédération des Professionnels Indépendants de l’Hôtellerie (CPIH) de Loire-Atlantique, fait du développement durable une priorité pour son établissement.

Depuis 2009, il met chaque jour en œuvre des actions concrètes qui inscrivent Le Saint-Laurent dans un modèle économique durable d’avant-garde. Un état d’esprit qu’il tient bien sûr également à insuffler au réseau de la CPIH.

Particulièrement sensible à la préservation de l’environnement, il installe dès 2010 une micro-station d’épuration pour la gestion non-chimique de toutes les eaux usées de son restaurant. Une évaluation annuelle par le Service Public d’Assainissement Non Collectif vérifie la bonne qualité des eaux rejetées.

Stéphane Marion et son équipe s’attellent également à la récupération des huiles usagées qui sont ensuite collectées et rachetées par une entreprise. Et oui, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer certaines de ces actions ne coûtent pas, voire rapportent !

Ce n’est pas tout, car le Chef ne laisse rien au hasard : les métaux, les plastiques, les poubelles hasard : les métaux, les plastiques, les poubelles alimentaires, les polystyrènes sont acheminées jusqu’au compresseur du MIN.

S’ajoutent le recyclage systématique du verre ou encore l’utilisation systématique de produits d’entretien non-nocifs pour l’environnement... Une fiche technique est affichée pour chacun de ces produits afin que l’équipe en fasse bon usage. Ici, on utilise du vinaigre plutôt que de l’eau de Javel, encore l’utilisation systématique de produits très corrosive pour le système d’épuration.

Car il s’agit également d’emmener toute une équipe avec soi et de la former à de nouvelles habitudes. Pour les collaborateurs, tous les processus de recyclage sont intégrés dans le quotidien.

Au-delà du coût que peuvent représenter certains de ces processus, de ces « normes », qui « un jour ne seront plus des conseils, mais certainement des obligations » comme il le souligne, Stéphane Marion choisit de faire ce pari sur l’avenir pour un développement plus respectueux de l’environnement.

C’est ce message qu’il tente de faire passer aux adhérents de la CPIH, et comme il le dit si bien, en matière de sensibilisation, « la simplification est importante, et aussi... la douceur »...
 
Restaurant Le Saint-Laurent
Route de Ligné
44390 Petit-Mars
Tél. 02 40 72 72 02
www.restaurant-st-laurent.fr


 

Les Français prêts à « passer au vert » en matière de tourisme durable

- 68% sont prêts à privilégier une destination en faveur de l’écologie
- 86% sont prêts à adopter un comportement d’éco-consommateur sur le lieu de séjour
- 56% sont prêts à privilégier un hébergement disposant d’un écolabel
- 68% sont prêts à opter pour un mode de transport moins polluant

Source : enquête quantitative
Atout France – GMV Conseil réalisée en 2009



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.