Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Le patrimoine oral du Pays de Châteaubriant mis à l'honneur


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 15 Septembre 2017

Pour les Journées du patrimoine, le château de Châteaubriant reçoit Patrick Bardoul qui a compilé sur un livret double CD consacré au patrimoine oral du Pays de Châteaubriant.



Jean Durand et un groupe de conscrits à Sion les mines  © Collection famille Durand
Jean Durand et un groupe de conscrits à Sion les mines © Collection famille Durand
Le double CD-livret Pays de Châteaubriant sera présenté dans le cadre des Journées du patrimoine, Dastum et Dastum 44 vous proposent un week-end de découverte des traditions orales du pays, les 16 et 17 septembre au château de Châteaubriant.

Le patrimoine oral du pays de Châteaubriant mis à l’honneur, samedi 16 et dimanche 17 septembre.

Rarement valorisée sur disques, la musique traditionnelle du pays de Châteaubriant trouve pleinement à s’exprimer à travers ce double CD riche de 66 documents sonores, issus principalement des collectes menées par Jean Tricoire dans les années 1960 et par Patrick Bardoul dans les années 1980 et 1990.

Ce sont ici plus de 60 interprètes, représentant 26 communes, qui nous offrent un panorama des riches traditions orales du pays. De nombreuses plages sont réservées à la danse, notamment à l’avant-deux, la trompeuse et la pastourelle, les trois danses emblématiques d’une région également riche de chansons, qu’elles soient en forme de complaintes, de rondes ou de chants satiriques. Une large place est, en outre, consacrée aux contes, légendes ainsi qu’aux formulettes enfantines et mimologismes.

De grandes voix, telles que Lucien Gicquel, Marie Barthélémy, Francis Lemaître ou Odile Jannault, côtoient des musiciens remarquables comme le violoneux Alexandre Legault, ou encore les accordéonistes Jean Barbelivien et Pierre Riteau.

Le livret de 144 pages offre une présentation générale des traditions orales du pays, un historique des collectes, les transcriptions complètes de tous les chants, ainsi que des commentaires détaillés de chaque plage et de nombreuses biographies d’interprètes, le tout augmenté d’une riche iconographie.

Double CD Pays de Châteaubriant — Chanteurs, sonneurs et conteurs traditionnels, 34 + 32 plages, livret 144 pages : 17 €.
Distribution Coop Breizh. Également en vente par correspondance auprès de Dastum, 16 rue de la Santé, 35000 Rennes.
Tél. : 02 99 30 91 00 / vpc@dastum.bzh / www.dastum.bzh
Boutique en ligne : http://boutique.dastum.bzh


 

Le patrimoine oral du Pays de Châteaubriant mis à l'honneur
Jean Durand, qui figure en couverture de ce CD, est né à Saint-Aubin-les-Châteaux en 1910.

«Étant jeune, je gavottais en sifflant comme un merle!» Visiblement doué pour la musique, il exprima tôt son désir de pratiquer un instrument. Son père lui paya son premier accordéon diatonique «un rang» pour 45 francs de l’époque.

«Une fausse marque! Il fuyait de partout... Il fut vite foutu »

Suivit l’achat d’un accordéon d’occasion (60 francs) sur lequel le jeune commis de ferme apprit seul à jouer. Puis ce fut son premier «deux rangs». Jean ne disposait que de 200 francs, son vendeur en réclamait 250. En écoutant Jean essayer l’accordéon, il lui proposa de le lui céder pour 200 francs à condition qu’il vienne jouer à ses noces. L’affaire fut conclue, ce fut sa première noce, il avait alors 16 ans.

Jean Durand acquit une bonne partie de son répertoire auprès d’Édouard Laurent, violoneux de Saint-Vincent-des-Landes, ainsi que d’Édouard Pigré, autre accordéoniste de Sion-les-Mines. Il vouait une admiration à ce dernier: «C’était lui le maître!»

Dans les années 1930, Jean Durand anima de nombreuses noces à Saint-Aubin, Sion, Saint-Vincent, Lusanger, Ruffigné... Tous les dimanches, il était demandé pour jouer à faire danser dans les cafés. Il y gagnait parfois plus qu’à animer une noce. Jean officiait aussi aux courses à Châteaubriant, sans compter les repas de boudins, les fouleries de places l’hiver et, bien sûr, pour mener les conscrits. Après la Seconde Guerre mondiale, la mode était désormais à l’accordéon chromatique et aux orchestres. Jean préféra ne pas s’y lancer. Il y aurait aussi laissé sa santé. Il cessa donc définitivement de jouer.

Quand Patrick Bardoul le rencontra en 1986 (c’était sa première collecte auprès d’un joueur d’accordéon de l’ancienne génération), Jean Durand s’était depuis peu procuré un petit Hohner pour «s’amuser avec» de temps à autre. Malgré un si long manque de pratique, il fut en joie de partager les morceaux qui pouvaient lui revenir dans les doigts avec un jeune joueur plein d’enthousiasme.

Une relève plutôt inattendue.

Programme

Samedi 16 septembre
11h : causerie avec Patrick Bardoul,
12h : vin d’honneur (sur invitation),
14h30 à 17h30 : espace chant, conte et musique, scène animée par les membres de Dastum 44 et ses partenaires, scène ouverte.

Dimanche 17 septembre
10h30 : atelier “Les chants du tiroir”,
11h, 12h et 14h : stage de danse (3 modules d’une heure : avant-deux, trompeuse, pastourelle...),
15h : bal/fest-deiz dédié au répertoire du pays de Châteaubriant avec Patrick Bardoul, Tangui Pacault et Damien Tatard, David et Séverine Bourdeau.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.