Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

"Les bretonnismes", le succès tourne au phénomène d'édition


Article publié par Châteaubriant Actualités le Samedi 24 Décembre 2011

Un premier tome dont le tirage a déjà atteint 180.000 exemplaires, un second qui en est à 90.000, des t-shirts, sets de table ou cartes postales: "Les bretonnismes", ces tournures spécifiques dont est souvent émaillé le français parlé par les Bretons, tournent au phénomène.



"Les bretonnismes", le succès tourne au phénomène d'édition
Par Clarisse LUCAS

RENNES, 24 déc 2011  - Un premier tome dont le tirage a déjà atteint  180.000 exemplaires, un second qui en est à 90.000, des t-shirts, sets de table ou cartes postales: "Les bretonnismes", ces tournures spécifiques dont est souvent émaillé le français parlé par les Bretons, tournent au phénomène.
 
Sorti à l'automne 2010 à 2.200 exemplaires chez un petit éditeur associatif, Skol Vreizh, "Les bretonnismes, le français tel qu'on le parle en Bretagne" n'a cessé depuis de caracoler en tête des ventes.
 
Sorti en octobre 2011, le deuxième tome des "bretonnismes" -un néologisme sur le modèle des gallicismes ou des anglicismes- "a aussi boosté les ventes du tome 1", assure leur auteur, Hervé Lossec, un chef d'entreprise à la retraite dont le breton est la langue maternelle et qui a appris le français à l'école primaire.
 
D'autant que les deux tomes des "bretonnismes", illustrés avec beaucoup d'humour par le dessinateur Nono -professeur de philosophie de formation-, sont depuis quelques mois proposés sous forme d'un joli coffret, gai et coloré, idéal comme petit cadeau pour les fêtes de fin d'année.
 
La bible des libraires, "Livres hebdo", s'est même fait l'écho de ce succès fin novembre puisque le tome 2, "sorti le 26 octobre, s'inscrit en 11è position parmi les meilleures ventes d'essai", relève le magazine spécialisé.
 
Les seuls ouvrages traitant de la Bretagne ayant connu un succès comparable (plus de 120.000 exemplaires) sont, de mémoire d'éditeur, "Le cheval d'orgueil" de Pierre-Jakez Hélias, publié en 1975, et "Les mémoires d'un paysan bas-breton" de Jean-Marie Déguignet, publiées en 1998.
 
Le succès est tel que la marque, "Les bretonnismes", a été déposée à l'INPI (Institut national de la propriété intellectuelle) et qu'elle se décline avec le même succès sous plusieurs formes. Cinq mille t-shirt, reprenant des dessins illustrant des expressions parues dans le premier tome, ont été vendus en quinze jours ces dernières semaines.
 
Sur le même principe, des sets de table et des cartes postales sont désormais en vente. Sous l'égide de la préfecture du Finistère, une campagne anti-alcool, plus particulièrement à destination des jeunes, s'en inspire pour partie.
 
"Même les chroniqueurs, dans la presse régionale, glissent maintenant volontairement des bretonnismes parfois dans leurs papiers", relève avec plaisir Hervé Lossec. "C'est comme une espèce de connivence qui s'est établie.

Les gens me disent que, de voir reconnus les bretonnismes, ça leur redonne une fierté!" se réjouit-il.
 
Depuis l'automne 2010, l'auteur arpente sans relâche les routes de Bretagne et d'ailleurs pour des séances de dédicaces ou des conférences. A tel point dit-il, que "tous les vendredis, samedis, et dimanches sont déjà quasi réservés jusqu'à mars 2012..."
 
Les Bretons étant des voyageurs, et malgré l'impasse initiale de certaines enseignes nationales, le succès dépasse largement les frontières géographiques de la Bretagne: Hervé Lossec se rendra ainsi au printemps à New York, où vivent plusieurs dizaines de milliers de Bretons, à l'invitation de l'association des Bretons de la grosse Pomme!


Tags : Bretagnes


Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.