Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Les russes intéressés par ABRF Industries


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 14 Septembre 2012



L'usine Uralvagonzavod à Nizhny Tagil en Russie
L'usine Uralvagonzavod à Nizhny Tagil en Russie
ABRF Industries pourrait changer de propriétaire. "Uralvagonzavod" (UVZ) consortium d'état russe, produisant des chars de combat et des wagons, se donne jusqu'à la fin de l'année pour devenir le propriétaire de la société française de construction ABRF Industries, qui a  des difficultés financières. Selon les experts, ABRF peut coûter de 15 à 25 millions d'€.
Pour le PDG Oleg Sienko  « Nous sommes maintenant dans la phase active de l'opération,"  dit-il, ajoutant que l'opération pourrait être conclute d'ici quelques semaines.
Après avoir acquis en 2010, la fonderie Sambre-et-Meuse, située à Feignies (Nord), filiale d'ABRF, ( composants pour le métro de Londres, à Singapour, ainsi que les sociétés Bombardier et Alstom) le consortium Uralvagonzavod se voit bien absorber les unités de Châteaubriant et de St Denis de l'Hôtel. Il s'agit d'acquérir un paquet d'environ 60% des actions. Afin de produire des porte-autos et des porte-conteneurs dans le cadre des plans de chemins de fer russes sur les corridors de transport Chine-Europe et le reste de l'Extrême-Orient.

Pour Jean-Luc Rémondeau, prinipal actionnaire d'ABRF Industries(35 % des parts) estime que la principale difficulté de l'entreprise vient de la concurrence frontale des ateliers dépendants de la SNCF, gestionnaire de l'essentiel du parc de wagons de fret en France. « C'est notre seul concurrent, il a le droit de vie ou de mort sur nous ». Aujourd'hui l'essentiel de la production des ABRFporte sur la réalisation de wagons porte-autos pour l'Allemagne.  "il y a 10.000 porte-autos à construire dans les vingt à trente prochaines années en France. Il y a donc la possibilité d'une planification de cette activité dans le temps »

D'après Eric Vinassac, actuel directeur, ABRF Industries emploie 200 salariés pour un chiffre d'affaires de plus de 40 millions d'euros et  SDHF emploie 130 salariés pour un chiffre d'affaires  de "plus de 11 millions d'euros"

Début 2011, Michel Hunault posait une question à l'Assemblée Nationale



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.

Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.