Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Ligue 1 - Lille: du renfort, vite...


Article publié par Châteaubriant Actualités le Lundi 16 Janvier 2012

Diminué pendant encore quelques temps, Lille, toujours 3e mais distancé par Paris et surtout poursuivi par une meute de concurrents aux dents longues (Lyon, Rennes, Marseille, Saint-Etienne), a un besoin urgent de se renforcer pour défendre sa place sur le podium.



Par Sébastien GUINÉ

LILLE, 16 jan 2012 (AFP) - "On était au maximum de nos moyens, tout simplement", reconnaissait l'entraîneur du Losc, Rudi Garcia, après la défaite logique à Marseille dimanche (2-0) qui relègue le champion de France à sept points du leader, le PSG.
 
Lille, notamment privé de trois titulaires en défense (Basa, Béria et Debuchy) et de Moussa Sow en attaque, n'a pas fait le poids face à un OM retrouvé et porté par un Valbuena et un Loïc Rémy de feu.
 
Mathieu Debuchy n'était que suspendu et Franck Béria, qui se remet d'une blessure à un mollet, devrait bientôt revenir.
 
En revanche, c'est plus compliqué pour Sow, parti disputer la Coupe d'Afrique des nations (21 janvier-12 février), et sans doute aussi pour Basa, au repos forcé en raison d'un problème à une épaule qui remonte à fin octobre.
 
Sans oublier que le Brésilien Tulio de Melo se remet tout doucement d'une blessure aux ischios-jambiers.
 
"On a besoin de se renforcer parce que Basa et De Melo ne sont pas près de revenir", assurait Rudi Garcia.
 
Grande force du Losc la saison dernière (avec De Melo, Obraniak, Emerson et Frau), le banc lillois semble cette saison un peu juste.

"Nos forces du moment"
 
"Ceux qui ont joué ont été au niveau", soulignait toutefois l'entraîneur avant d'ajouter: "Il faut faire avec nos forces du moment".
 
Laurent Bonnart, baladé de gauche à droite pour remplacer tour à tour Béria puis Debuchy, n'a pas l'habitude d'enchaîner les matches. Dépassé à Lyon en Coupe de la Ligue (défaite 2-1), il a dû céder sa place à Marseille, touché à la cheville gauche.
 
David Rozehnal n'a jamais dégagé beaucoup de sérénité dans l'axe quand il a dû remplacer Basa cette saison. Son match à Marseille n'a pas fait exception à la règle.
 
Quant à Ireneusz Jelen, il pèse beaucoup moins que Sow. Même si le Sénégalais marque moins de buts cette saison, il représente une menace beaucoup plus importante que l'ancien attaquant d'Auxerre, qui peine à s'intégrer au système de jeu lillois.
 
Alors que la priorité pour Rudi Garcia était de recruter un attaquant de pointe, pour faire face aux absences de De Melo et Sow, le Losc va sans doute devoir aussi trouver quelqu'un en défense.
 
Tout semble indiquer que le milieu offensif Ludovic Obraniak, que le Losc a longtemps retenu avant de finir par le transférer à Bordeaux, ne sera pas remplacé.
 
"Ce qu'il faut, c'est un attaquant. Vu qu'on n'est pas en capacité d'acheter un joueur, on sera encore moins en capacité d'en acheter deux...", expliquait déjà Rudi Garcia vendredi quant aux possibilités de remplacer Obraniak, joueur précieux au pied gauche précis.
 
Sans moyens, Lille va devoir remuer ciel et terre pendant les 15 derniers jours du mercato hivernal pour procéder aux ajustements d'effectif nécessaires. L'objectif du club en début de saison (une qualification en Ligue des champions) est à ce prix.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.