Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Nathalie Kosciusko-Morizet un "absurde gâchis environnemental"


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 16 Décembre 2011

La ministre de l'Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet, qui s'est rendue vendredi midi sur la plage où s'est échoué un cargo maltais, a jugé la situation "absurde" devant une pollution qui est un "gâchis environnemental".



Erdeven (Morbihan), 16 déc 2011 (AFP) -
 
"C'est vraiment quelque chose d'absurde. On est devant une pollution qui est un gâchis environnemental, et un gâchis économique. Je pense à tous les ostréiculteurs de la rivière d'Etel pour lesquels c'est le pire moment de l'année", a-t-elle déclaré.
 
"Il y aura une enquête", a-t-elle ajouté. "Il faut comprendre pourquoi ce bateau a quitté le port de Lorient à un moment où les autres bateaux ne le quittaient pas. Pourquoi il est allé prendre un mouillage et (pourquoi) il a dérivé de cette façon-là ?", a-t-elle dit.
 
Une opération de pompage des cuves de carburant du TK Bremen, qui s'est échoué pendant la tempête Joachim, devait avoir lieu dans l'après-midi puis le navire sera soit remorqué, soit déconstruit sur place, a indiqué la ministre.
 
Arrivée peu avant midi en hélicoptère sur la plage où le TK Bremen s'est échoué cette nuit, Nathalie Kosciusko-Morizet, a inspecté les lieux où des pompiers et des personnels de la sécurité civile s'activaient à évacuer du sable souillé de fioul.
 
Le TK Bremen, un cargo de 109 mètres qui contenait 180 tonnes de fuel et 40 tonnes de gazole, s'est échoué vers 02H00, au plus fort de la tempête Joachim, sur la plage naturiste de Kerminihy, dans une réserve naturelle à l'embouchure de la ria d'Etel. Il a perdu son carburant à cause d'une brèche à bâbord, selon la préfecture maritime de l'Atlantique.
 
A marée haute, les premiers survols aériens ont permis de repérer une nappe d'hydrocarbure de "5 mètres de large sur un peu moins d'un kilomètre", juste à côté du bateau, d'après la préfecture maritime.
 
Le parquet de Brest, compétent en matière de pollution maritime, a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident et l'a confiée à la section de recherche de la gendarmerie maritime à Brest.
 
Au moment de l'accident, il y avait un vent constant de 80 km/h avec des rafales à 115 km/h levant des vagues de 5 à 7 mètres. La visibilité était de 2 à 3 km.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.