Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Ouro Preto Or Noir, photographies de Jean-Jacques Flach


Rédigé par Châteaubriant Actualités le Vendredi 16 Septembre 2016 à 13:13 |

Exposition temporaire, du 4 septembre au 30 octobre
​Vernissage, le samedi 17 septembre,  à 11 heures

 
Jean-Jacques Flach, auteur photographe, vit en Bretagne.  A 14 ans il intègre une association photo et en devient le formateur. S’en suivront durant plusieurs années, de nombreuses expositions et concours nationaux.    

Diplômé d'Audencia, il complète sa formation chez un acteur de référence dans la communication argentique et numérique, à l’école de l’image GOBELINS à Paris pour y acquérir la « Gobelins’ Touch ». Il est membre à la S.P.R. (Sté Photographique de Rennes).  

Professionnel de la lumière, il est capable d'analyser les demandes de clients, d'y apporter des solutions créatives et pertinentes. Sa photographie humaniste lui permet de conserver une empreinte sur le temps qui passe, ses voyages solidaires en Asie, Europe, Amérique du sud et Afrique du nord nous rappellent au fil des années, combien il est important d’imprégner nos mémoires de l’instant présent…de ne pas oublier, ces terres, ces Hommes et leurs vies.   

L’Homme est au centre de sa démarche et de son regard.  

Ses reportages photographiques sont régulièrement exposés dans différents endroits publics et privés.

" Mes photographies présentées au musée Eugène Aulnette, au Sel de Bretagne relève d’une expédition au Brésil en novembre 2015.

La ville d'Ouro Preto est fondée le 8 juillet 1711 à la suite de la découverte par les bandeirantes (pionniers) d'or dans les rivières du Minas Gerais, vers la fin du XVIIe siècle. Une foule de chercheurs d'or, bientôt rejoints par des commerçants, vient s'y installer pour y faire fortune. A son apogée cette ville utilisa plus de 100 000 esclaves dans le but d’arracher l’or dans les mines... Ouro Preto devient rapidement une ville non seulement prospère mais aussi très importante : vers 1750, elle compte plus d'habitants que Rio de Janeiro ou New York. La richesse de la ville lui permet de construire une multitude d'églises baroques Avec la fin de l'exploitation de l'or dans l'État du Minas Gerais, la ville est peu à peu abandonnée et à ce titre a très peu changé depuis cette époque. Un siècle plus tard, un sol pillé, les investisseurs sont allés exploiter d’autres contrées plus rentables... La ville d'Ouro Preto reste donc une cité coloniale, pavée. Elle est de plus construite sur plusieurs collines aux pentes relativement raides, d'où l'on peut profiter de nombreux points de vue, ce qui lui donne un cachet tout particulier.

La ville est classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Mon travail photographie présente cette région, son histoire douloureuse et ce présent optimiste tourné vers l’avenir. "

Pour en savoir plus sur Jean-Jacques Flach consultez son site

http://jjflach.fr

 



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.