Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Pays de la Loire : Moins de pauvreté et d'inégalités qu’ailleurs, malgré des disparités territoriales


Article publié par Châteaubriant Actualités le Lundi 12 Décembre 2011

La Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS) des Pays de la Loire a sollicité l’Insee pour réaliser une étude visant à mieux mesurer les disparités sociales entre territoires au sein de la région.



Cette étude constitue une actualisation de démarches d’observation sociale des territoires qui ont été réalisées entre 2002 et 2007 dans chacun des cinq départements de la région des Pays de la Loire. La population des Pays de la Loire est sensiblement moins touchée par la pauvreté que celle des autres régions, du fait notamment de la vitalité du tissu économique. Les Pays de la Loire sont également la région française la moins inégalitaire en termes de différences de niveaux de vie. Ainsi, les cinq départements de la région font partie des quinze au sein desquels la répartition entre l'espace urbain et l'espace rural est équilibrée et dont la population tire parti de la faiblesse du chômage, de la forte activité féminine et d’une bonne insertion des jeunes sur le marché du travail. La région présente des disparités territoriales en matière de précarité. Ainsi, certains territoires ruraux éloignés des grandes agglomérations, le Saumurois ou la région nazairienne se caractérisent par une précarité plus marquée. Les grandes agglomérations abritent quant à elles des populations très hétérogènes, tandis que dans d’autres territoires, le marché du travail présente des signes de fragilité. A contrario, les couronnes périurbaines des grandes agglomérations accueillent principalement des familles assez aisées. La Mayenne se distingue par des territoires assez préservés et équilibrés.

Dans les Pays de la Loire, des départements équilibrés à faible niveau de pauvreté et moindres inégalités de revenus

© Ted Szukalski
© Ted Szukalski
Entre 2008 et 2009, le taux de pauvreté a augmenté de 0,5 point dans les Pays de la Loire, comme au niveau national. Pauvreté, difficultés d’insertion sur le marché du travail et pour se loger, caractéristiques de l’emploi, profils des familles : huit types de territoires en Pays de la Loire. Saumurois, région nazairienne et certains territoires ruraux excentrés : une précarité plus marquée qu’ailleurs dans la région… d’autres territoires se caractérisent par des marchés du travail fragiles
Des populations très hétérogènes dans les grandes agglomérations,
Des familles aisées dans les couronnes des grandes agglomérations,

Une réorganisation territoriale de l’État pour favoriser la cohésion sociale

La récente réorganisation territoriale des services de l’État renforce l’action de celui-ci en faveur de la cohésion sociale. Cette importante réforme vise à prendre en compte l’action de tous les acteurs, à les fédérer afin d’optimiser les moyens d’accompagnement pour réduire les risques de vulnérabilité des populations. Les missions de pilotage des nouvelles directions régionales (DRJSCS*, Dreal, Direccte) se coordonnent, sous l’autorité du préfet de région, avec les missions de la nouvelle Agence régionale de santé et les missions traditionnelles du Rectorat. La mise en œuvre départementale par les nouvelles directions départementales interministérielles (DDCS, DDCSPP, DDT, UT de la Direccte) implique de nouvelles ingénieries de projet avec les collectivités territoriales et les acteurs sociaux qui contribuent aussi à la veille sociale. Des chantiers prioritaires mobilisent tous les services dans des stratégies nouvelles : la politique du logement pour les personnes sans abri ou mal logées, la politique de réductiondes dépendances et de la perte d’autonomie. La recherche d’une plus grande efficience de l’utilisation des deniers publics suppose une analyse des besoins sociaux et des diagnostics territorialisés partagés. Ceux-ci conditionnent des ajustements d’allocations de ressources et la bonne optimisation de la répartition des moyens. L’observation sociale des territoires y contribue. Une plate-forme d'observation sociale et médico-sociale, visant à améliorer le partage d'information entre les acteurs, est en cours d'élaboration pour 2012.

(*) DRJSCS : Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale
Dreal : Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement
Direccte : Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi

UT : Unité territoriale
DDCS : Direction départementale de la cohésion sociale
DDCSPP : Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations
DDT : Direction départementale des territoires

Insee Pays de la Loire - Études, n°100, décembre 2011

sur le site http://www.insee.fr/pays-de-la-loire
En plus de cette étude, qui constitue une synthèse régionale des disparités sociales entre territoires, d’autres éléments sont mis à disposition sur le site insee.fr :
- cinq déclinaisons départementales de la présente étude, publiées dans la collection « Informations statistiques » de l’Insee Pays de la Loire ;
- cinq cahiers départementaux, constitués principalement de cartes illustrant les indicateurs calculés pour chaque EPCI du département considéré ;
- l’ensemble des indicateurs calculés pour chaque EPCI de la région.

(rubrique publications)





Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.