Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Philippe Grosvalet réélu président du Conseil départemental de la Loire-Atlantique


Article publié par Châteaubriant Actualités le Jeudi 2 Avril 2015



A 56 ans, Philippe Grosvalet, élu en binôme avec Lydia Meignen dans le canton de Saint-Nazaire 2, a été élu ce jeudi matin président du Conseil départemental de Loire-Atlantique avec 32 voix contre 28 à Gatien Meunier, qui s’était déclaré candidat pour l’opposition, et deux votes blancs.

« Je serai le président de tous les habitants »
« Merci d’abord aux électeurs qui m’ont renouvelé leur confiance dans le canton de Saint-Nazaire 2.
Aujourd’hui, je remercie également les élus départementaux, qui me font à leur tour confiance pour présider la destinée des habitants de la Loire-Atlantique, qu’ils représentent au sein de l’Assemblée départementale, commente Philippe Grosvalet, à la tête du Département depuis mars 2011. Je mesure la lourde responsabilité qui est la mienne. Je l’assume aussi. Je serai le président de tous les habitants de la Loire-Atlantique, en rassemblant autour de moi toutes les énergies mobilisées pour faire avancer notre département, en assurant l’alliance indispensable entre nos différents territoires et en créant les conditions du bien vivre ensemble, pour ne pas laisser les plus fragiles sur le bord de la route. »

Une première vice-présidente et 14 vice-présidents

Autour de Philippe Grosvalet, président du Département, l’exécutif du Conseil départemental de Loire-Atlantique compte 15 vice-présidences : 8 femmes et 7 hommes de la majorité :

Î 1ère vice-présidente, Culture et patrimoine : Catherine Touchefeu, 57 ans, institutrice de profession, adjointe au maire de Nantes, conseillère générale depuis 2004.
Î 2e vice-président, Développement des territoires : Bernard Gagnet, 67 ans, ancien cadre dans le secteur médico-social, conseiller général depuis 2001.
Î 3e vice-présidente, Personnes en situation de handicap : Claire Tramier, 51 ans, chargée de mission handicap, adjointe au maire de Lavau-sur-Loire et conseillère communautaire de la Communauté de communes Loire et Sillon.
Î 4e vice-président, Ressources, milieux naturels et foncier : Freddy Hervochon, 46 ans, ingénieur, adjoint au maire de Bouaye.
Î 5e vice-présidente, Familles et protection de l’enfance : Fabienne Padovani, 47 ans, formatrice, adjointe au maire de Nantes, conseillère générale depuis 2004.
Î 6e vice-président, Mobilités : Jean Charrier, 58 ans, enseignant, maire de Saint-Mars-de-Coutais, conseiller général depuis 2008.
Î 7e vice-présidente, Vieillissement et personnes âgées : Annaig Cotonnec, 46 ans, enseignante, conseillère générale depuis 2011.
Î 8e vice-président, Finances, budget et commande publique : Marcel Verger, 64 ans, ingénieur agriculture environnement, maire de Bouvron et vice-président de la Communauté de communes du Pays de Blain, conseiller général depuis 2004.
Î 9e vice-présidente, Action sociale de proximité et insertion : Lyliane Jean, 54 ans, directrice d’un service social et d’insertion professionnelle pour personnes en situation de handicap, conseillère régionale.
Î 10e vice-président, Développement économique de proximité et économie sociale et solidaire : Bernard Lebeau, 57 ans, agriculteur, maire de Plessé, vice-président à la Communauté de communes du Pays de Redon.
Î 11e vice-présidente, Sport et activités de pleine nature : Malika Tararbit, 50 ans, cadre éducatif, adjointe au maire de Rezé.
Î 12e vice-président, Ressources humaines, dialogue social et qualité du service public départemental : Ali Rebouh, 45 ans, enseignant, adjoint au maire de Nantes et conseiller général depuis 2014.
Î 13e vice-présidente, Éducation et politique éducative : Christine Orain, 58 ans, cadre à la Banque publique d’investissement.
Î 14e vice-président, Jeunesse et citoyenneté : Hervé Corouge, 53 ans, cadre dans la fonction publique territoriale.
Î 15e vice-présidente, Tourisme, mer et littoral : Françoise Haméon, 57 ans, chargée de mission Développement territoire, conseillère régionale.
 




1.Posté par Christophe le 02/04/2015 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ensemble des élus du conseil départemental ne représente que 44.6% des électeurs inscrits de Loire-Atlantique. La majorité des électeurs a choisi de ne donner le pouvoir à aucun des candidats se présentant au 2ème tour (abstention + blancs + nuls = 55.4% des électeurs inscrits).
Pourquoi voter puisque une fois au pouvoir, la population n'a plus aucune prise sur les élus ?
La réforme territoriale en est l'exemple le plus récent. Alors qu'il existe une demande ancienne d'une partie de la population pour être rattaché à la région Bretagne, monsieur Grosvalet a refusé d'organiser en 2014 une consultation de la population à ce sujet. Quelle légitimité a-t-il aujourd'hui pour renouveler ce refus de démocratie ? Il n'a pas la majorité, elle est en dehors du conseil départemental, il s'agit de la population et il devra composer avec elle !

Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.