Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Pollution au PCB en Mayenne : ouverture d'une information judiciaire à Laval


Article publié par Châteaubriant Actualités le Mercredi 14 Décembre 2011

Le procureur de Laval a annoncé mercredi l'ouverture d'une information judiciaire pour "mise en danger de la vie d'autrui et pollution", après des émissions anormales de PCB sur le site de
l'usine Aprochim de Grez-en-Bouere (Mayenne).



Eléments de transformateur contenant du Pyralène@Aprochim
Eléments de transformateur contenant du Pyralène@Aprochim
LAVAL, 14 déc 2011 (AFP) - "Le juge d'instruction de Laval a été saisi" à la suite de deux plaintes avec constitution de partie civile déposées par des riverains "très inquiets
sur le risque qui pouvait être encouru", a indiqué Raphaël Sanesi au cours d'un point de presse.

Parallèlement, le préfet de Mayenne, Eric Pilloton a annoncé mercredi que les dernières analyses menées au sortir des cheminées de l'usine spécialisée dans le traitement de déchets contaminés avaient une "tonalité encourageante", avec des "résultats en deçà des seuils fixés à l'entreprise en termes de polluants émis".

Le plan de surveillance renforcé lancé en janvier sera prolongé sur plusieurs mois, avec "des contrôles répétitifs à fréquence rapprochée, assortis de contrôles inopinés pour échapper à toute tentation de passer entre les mailles du filet par une stratégie de process industriel". Des résultats non conformes avaient conduit les autorités à menacer l'usine de fermeture en
novembre dernier.

La Région des Pays de la Loire s'est constituée partie civile

Actuellement, "la production d'Aprochim reste bridée à 50% de son activité" et l'usine qui emploie 80 personnes pourra reprendre à plein régime quand les
autorités auront une "série de résultats positifs" dans le temps, a souligné le préfet.

Avec la crise économique et la mauvaise publicité liée à l'affaire de pollution, la production d'Aprochim a de facto chuté de moitié depuis l'an dernier, avec entre 450 et 500 tonnes de déchets traités par mois, a indiqué le PDG de l'entreprise, Alain Keravec, lors de la conférence de presse.

Un total de onze fermes ont été placées sous séquestre total ou partiel depuis la détection, début janvier, de taux anormalement élevés de concentration en PCB dans leurs productions (lait, viande et oeufs) et 300 bovins contaminés ont été abattus. Actuellement, il reste trois exploitations sous séquestre total ou partiel, selon les autorités.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.