Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Population légale de Loire-Atlantique : le dynamisme démographique se poursuit


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 30 Décembre 2011

Recensement de la population. Les populations légales des 36 680 communes françaises, des cantons, arrondissements, départements et régions, ont été authentifiées par le décret n°2011- no 2011-1994 du 27 décembre 2011. Disponibles sur insee.fr, ces données prennent effet au 1er janvier 2012. Elles remplacent les populations légales publiées en décembre 2010.



La Loire-Atlantique est le département le plus peuplé des Pays de la Loire avec 1 266 000 habitants au 1er janvier 2009. C’est aussi celui dont le nombre d’habitants augmente le plus vite chaque année en valeur absolue : 13 200 par an. Toutefois, cette progression ralentit en fin de période. Les communes côtières du sud du département et les communes périurbaines de Nantes connaissent un dynamisme particulièrement marqué.

Au 1er janvier 2009, la Loire-Atlantique compte 1 266 400 habitants, soit 36 % des résidents des Pays de la Loire. Au cours des dix dernières années, la Loire-Atlantique a gagné 132 000 habitants, soit environ 13 200 habitants supplémentaires chaque année. Elle fait partie des six départements de France dont la croissance de la population est supérieure à 132 000 habitants depuis 1999.

Depuis 1999, la population de Loire-Atlantique progresse chaque année de 1,1 %, rythme nettement supérieur à celui enregistré dans les années 1990. Cette croissance situe la Loire-Atlantique au 2e rang des départements de la région, juste derrière la Vendée (+ 1,5 % chaque année) et place le département au 21e rang au niveau national, derrière les Hautes-Alpes et devant la Gironde. Elle s’explique pour moitié par l’excédent des arrivées sur les départs dans le département et, pour l’autre moitié, par l’excédent des naissances sur les décès.

À l’intérieur du département, le dynamisme démographique est particulièrement important dans les communes proches de la côte situées au sud de la Loire. Les communes périurbaines composant la troisième voire la quatrième couronne nantaise connaissent également une forte expansion. En revanche, une croissance plus modérée est enregistrée sur les communes côtières situées au nord de la Loire, dans la première couronne nantaise, de même que dans la ville de Nantes et au nord-est du département. La plus forte croissance de population est enregistrée sur la commune de La Chevalleraie (+ 7,5 % par an). À l’opposé, quatre communes enregistrent une diminution du nombre d'habitants supérieure à 0,5 % par an : Vritz, Fercé, Le Pouliguen et Le Croisic.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.