Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Réforme du scrutin cantonal : une atteinte aux territoires ruraux et à la diversité politique


Article publié par Châteaubriant Actualités le Vendredi 1 Février 2013



Réforme du scrutin cantonal : une atteinte aux territoires ruraux et à la diversité politique
Le 18 janvier dernier, le Sénat a voté contre la création du scrutin binominal aux élections départementales de 2014.

Ce vote des Sénateurs de la droite républicaine, du centre, des radicaux de gauche et des communistes, recueille le soutien des élus du Groupe Démocratie 44.

Pour les élus Démocratie 44, la réforme voulue par le Gouvernement a des visées purement électoralistes.

En effet, ce mode de scrutin porte gravement atteinte à la représentation des territoires ruraux au profit des territoires urbains.
La Loire-Atlantique passerait de 59 cantons (d’une population moyenne de 21 730 habitants) à 30 cantons (d’une population moyenne de 42 735 habitants) et aucun canton ne pourrait faire dorénavant moins de 34 188 habitants.

Par ailleurs, la création d’un binôme provoquerait des situations ingérables.
Ce mode de scrutin, unique au monde, permettrait à deux personnes d’être élues d’un même territoire. Or, s’il n’y a qu’un seul Maire, qu’un seul Président de Département ou de Région, il ne peut y avoir deux représentants d’un même canton.
En cas de désaccord qui décidera, qui tranchera, qui choisira, qui s’exprimera ? Autant de questions sans réponse.

Ajoutons, qu’en passant de 59 cantons et 59 élus, à 30 cantons et 60 élus, le département se retrouverait automatiquement confronté à un risque de blocage dans sa gouvernance. Il est possible qu’aucune majorité ne puisse se dégager.

De plus, ce mode de scrutin voulu par le Gouvernement provoquerait une hyperpolitisation des élections départementales qui à ce jour restent des élections liées aux personnalités des candidats plus qu’à leur étiquette politique.
Ce mode de scrutin éloignerait les candidats de leurs populations, et obligerait les électeurs à voter pour des partis plus que pour des candidats identifiés et connus. De cette manière le Gouvernement tente d’éviter un grave échec lors des futures échéances.

Les élus Démocratie 44 sont donc fortement mobilisés contre la création du scrutin binominal. Ils ont signé la pétition lancée par François Sauvadet, Président du Conseil général de Côte d’Or, pour défendre les territoires ruraux. Ils apportent leur soutien aux Parlementaires qui s’opposent à cette réforme.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.