Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Rejet par le Sénat du mode de scrutin binominal


Article publié par Châteaubriant Actualités le Lundi 18 Mars 2013



  Rejet par le Sénat du mode de scrutin binominal
André Trillard, Sénateur de Loire Atlantique se félicite du nouveau rejet par le Sénat du mode de scrutin binominal proposé par le Gouvernement pour les élections cantonales.

Le Sénat a supprimé ce mode de scrutin, en deuxième lecture par 185 voix contre 136, soit 49 voix d’écart, alors qu’il n’avait été rejeté que par 20 voix en première lecture.

Il a constaté que, au fur et à mesure de la navette parlementaire, la contestation grandit sur tous les bancs contre ce mode de scrutin qui supprimera des cantons dans la ruralité pour en ajouter dans les villes. Il note qu’à part les socialistes, aucun groupe de la majorité sénatoriale n’a voté ce mode de scrutin et que les communistes ont même voté contre !

André Trillard demande au Gouvernement et au Président de la République d’entendre les élus locaux qui ne veulent pas d’un énième tripatouillage électoral mais d’une véritable refonte de la décentralisation dans notre pays.

Il a regretté une occasion manquée car il aurait été de l’intérêt de toutes les collectivités que droite et gauche se mettent autour de la table pour entamer une réflexion globale sur l’organisation de nos territoires.

Rodolphe Amailland, Conseiller Général du canton de Vertou - Les Sorinières prend acte du rejet par le Sénat du scrutin binominal pour les prochaines élections départementales.

Pour Rodolphe Amailland, la proposition du Gouvernement visant à multiplier le nombre de conseillers généraux sur un même territoire en créant un binôme paritaire sur des cantons redécoupés, n’est pas la bonne solution. Une telle proposition s’apparentant à du tripatouillage électoral, Rodolphe Amailland propose d’autres solutions.

Pour Rodolphe Amailland la parité, qui est indispensable notamment dans les assemblées départementales trop peu féminisées, peut s’opérer sur des territoires plus grands mais selon la règle 1 territoire = 1 élu. La parité devrait être introduite par le législateur pour
les élections départementales en instaurant des pénalités financières réellement dissuasives à l’encontre des partis politiques.

Rodolphe Amailland est favorable au regroupement des cantons pour permettre une certaine équité entre le nombre d’habitants par canton et donc la représentativité de chaque conseiller général. Une telle mesure permettrait également de diminuer le nombre d’élus et donc de réaliser des économies dans la dépense publique, ce qui s’avère aujourd’hui incontournable.

Il faut donc prendre le sujet de la parité à bras le corps, renforcer la lisibilité des élus sur leur territoires et augmenter la représentativité de ces derniers.

Par ailleurs, Rodolphe Amailland soutient la proposition de loi déposée en 2011 qui vise à doter les suppléantes et suppléants d’un véritable statut et d’un vrai rôle institutionnel. Le Conseiller général du canton de Vertou-Les Sorinières est favorable à toute initiative visant à reconnaitre justement le travail de ces remplaçants et favorisant la prise de responsabilités par les femmes et par les hommes en politique.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.