Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Rencontre avec l’écrivain Mathieu Riboulet


Rédigé par Châteaubriant Actualités http://www.paysdechateaubriant.fr le Mercredi 25 Novembre 2009 à 11:13 |

La Médiathèque Intercommunale de Châteaubriant annonce dans le cadre de sa saison lecture, la venue à Châteaubriant de l’écrivain Mathieu Riboulet le Mardi 1er décembre 2009 à 20h30 à la Médiathèque Intercommunale de Châteaubriant


Mathieu Riboulet est né en 1960. Il vit et travaille à Paris et dans la Creuse. Après des études de cinéma et de lettres modernes à Paris III, il réalise pendant une dizaine d’années des films de fiction et documentaires, puis il se consacre à l’écriture.

En un peu plus de dix ans, Mathieu Riboulet s’est imposé comme l’un des plus plus singuliers et l’un des plus brillants prosateurs de la langue française. Nourri à l’encre d’une bibliothèque de parents éclairés, Mathieu Riboulet n’aura de cesse de fréquenter la littérature. Jusqu’à laisser l’écriture s’emparer de lui et de l’engager sur la célébration, tout à la fois d’une langue, sublime, et d’un pays. Mathieu Riboulet à publié huit romans, le premier « Un sentiment océnanique » aux éditions Maurice Nadeau.

Rencontre avec l’écrivain Mathieu Riboulet
Son dernier livre « L’amant des morts » est sorti en 2009 aux éditions Verdier. Il fait partie de la sélection du Prix des lecteurs castelbriantais.  Son écriture s’attache à décrire les thèmes des origines, des corps, des territoires dans une langue magnifique. Ses personnages en quête de grâce interrogent les différentes structures familiales.

L’écrivain viendra dialoguer et partager avec le public sa passion de l’écriture et de la littérature le 1er décembre à 20h30 à la Médiathèque Intercommunale.
Séance de dédicaces à l’issue de la soirée.

Entrée libre
Pour adultes et adolescents



« Le père, de temps en temps, couchait avec le fils. La mère ne voyait pas. Il fallait en finir avec les lois de la besogne, mais ça recommençait toujours. »

« Le fils, de temps à autres, couchait avec le père. La mère ne voyait rien. Il fallait répondre, et ça ne cessait pas. Les élans adulte, brusques du père avaient éveillé au creux du fils un écho aussi obscur qu’ancien d’animalité, un besoin de sueur séchée, de salive et de sperme venu du fond des temps. C’était effrayant mais souverain. »

« Ainsi allaient les nuits, marquées du sceau de leurs rencontres muettes, occasionnelles, de l’effacement du corps du fils sous la brutalité désordonnée des agissements du père. L’un et l’autre, semble-t-il aimaient ça. Comme ils aimaient, sans doute, le silence persistant de la mère où s’ensevelissait leur étrange équipage. »

Rencontre avec l’écrivain Mathieu Riboulet
Editions Verdier 2008

Du même auteur :

Deux larmes dans un peu d’eau, Gallimard, « L’Un et l’Autre », 2006.
Le Corps des anges, Gallimard, « collection Blanche », 2005.
Les Âmes inachevées, Gallimard, « Haute enfance », 2004.
Le Regard de la source, Maurice Nadeau, 2003.
Quelqu’un s’approche, Maurice Nadeau, 2000.
Mère Biscuit, Maurice Nadeau, 1999.
Un sentiment océanique, Maurice Nadeau, 1996.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.