Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Savenay : un nom gallo-romain ou Breton ?


Article publié par Louis-Benoît Greffe le Mardi 20 Août 2013



Savenay : un nom gallo-romain ou Breton ?
L’étymologie est la science qui explique l’origine et la formations des noms des lieux. Pendant longtemps, elle a été balbutiante, et comme l’archéologie, obéissait à des modes. A une époque, l’on expliquait beaucoup de noms par une origine « gauloise » qui a été souvent démentie après, puis, ce sont les « gallo-romains » qui devinrent l’explication commode, qui permettait aussi de faire reculer l’importance de la Bretagne dans l’histoire de Loire-Atlantique. Ainsi pour Savenay, bourg situé sur la crête du Sillon de Bretagne, quasiment à équidistance entre Nantes et Saint-Nazaire.

Noms de lieux, noms d’Histoire.

 D’après la thèse officielle, le toponyme Savenay est formé du nom propre romain Sabinus, augmenté du suffixe -acum signifiant « propriété de ». Ce type d’étymologie a souvent été adopté un peu partout en France pour expliquer l’origine des toponymes en -ac (Sévérac) ou –ay. Dans le cas de Savenay, l’on s’appuie en plus sur le Cartulaire de Redon, où l’on trouve « Savannacum » en 848. Cependant, les moines écrivant en latin, il n’est pas rare qu’ils latinisaient les noms des localités – pourvu qu’ils restes reconnaissables – dans leurs écrits. Parfois, ces fantaisies déformaient beaucoup le nom de la localité : ainsi dans une charte du XIe, Savenay est nommée Saponiacum, le clerc ayant peut-être confondu avec le savon (sapo, saponis), un mot latin tiré du gaulois.

Il existe une autre origine possible, et même plus probable pour Savenay qu’un nom tiré d’un inconnu Sabinus. En breton, Savenn signifie la montée, l’élévation. Pour une ville située sur un mamelon, où l’on passe de 19 mètres (la gare) à 60 mètres (l’église), c’est un nom adapté, d’autant que les ruelles qui partent à l’assaut du bourg sont toutes des montées raides. Il est donc fort possible que Savenay tire son nom du Breton, d’autant plus que l’on y parlait breton au IXe siècle et que plusieurs toponymes (Couëdro et Therbé) du bourg proviennent du Breton.

Il est à noter aussi qu’il y a deux lieux nommés Savennes en France, dans la Creuse et aux limites de la Corrèze et du Puy-de-Dôme. Au VIIIe et au IXe siècle, il eut une colonie de Bretons en Auvergne et il est probable que ces deux lieux – qui ont aussi des montées raides et sont sur une élévation – tirent de même leurs noms du breton.




Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.