Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Stéphane Le Foll, face aux céréaliers.


Article publié par Alain Moreau le Vendredi 21 Février 2014



© Alain Moreau
© Alain Moreau
Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, intervenait à l’occasion du Sommet du végétal, à Nantes ce jeudi 20 février 2014, où il  était attendu de pied ferme par la puissante ORAMA, rassemblant l’Association générale des producteurs de blé, l’Association générale des producteurs de maïs ainsi que la Fédération française des producteurs d’oléagineux et de protéagineux.

Stéphane Le Foll est ici en terre connue, il connaît bien Nantes, où  il a obtenu un DEA en économie en 1988. Malgré quelques hurlements de principe venus du fond de la salle, le ministre est à l'aise pour succéder à la Tribune à Xavier Beulin, président de la FNSEA et à Philippe Pinta, président d'Orama.

Sur la réforme de la nouvelle Politique Agricole Commune ( PAC) trop de contraintes écologiques, les céréaliers se disent pénalisés par les SIE (surfaces d'intérêt écologiques). Sur l'obligation de moins azoter les terres, le secteur céréales-oléo-protéagineux demande des compensations financières durant 5 ans au titre des baisses de revenu dues à la diminution de la production (méthode Azur Arvalis). « Oui les céréaliers sont un peu sonnés par une réforme de la PAC qui leur paraît inique, Mais ce n'est pas pour autant que nous baissons les bras »  tonne Philippe Pinta, applaudit par la salle. Le ministre a assuré les congressistes qu'il mène le combat avec son homologue allemand pour contester les Sie auprès de la Commission Européenne.

Sur les OGM, exception française, les céréaliers se plaignent de subir une distorsion de concurrence avec les autres pays sur le marché. Stéphane Le Foll, qui se dit opposé à l'emploi d'organismes génétiquement modifiés, leur donne rendez-vous pour en débattre le 29 avril prochain lors du Haut Conseil des Biotechnologies. « Nous pèserons les avantages et les inconvénients »

Sur ses ambitions électorales à un an des Régionales, à la question posée d'une éventuelle venue en Pays de la Loire, le Manceau a parlé des dossiers en cours, en ce moment, les inondations...




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.