Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Théâtre d’improvisation à Rougé, samedi 21 Novembre.


Rédigé par Nicolas Trévier le Jeudi 12 Novembre 2009 à 02:20 |

Ancenis rencontre St Brieuc samedi 21 Novembre. L'an passé, la rencontre Nantes / St Brieuc avait déplacé à Rougé, près de 300 spectateurs. Le Théâtre Zig-Zag fait mieux connaître le spectacle d'improvisation dans le pays de Châteaubriant. Du Théâtre, catégorie sport !


Théâtre d'improvisation à Rougé, samedi 21 novembre.
Théâtre d'improvisation à Rougé, samedi 21 novembre.
Un match d’improvisation où « joute théâtrale », c’est comme une bonne recette. Il faut : 1 scène (patinoire), 1 arbitre, 2 assistants, 2 équipes de 6 joueurs et 1 coach, 1 maître de cérémonie (expliquant les règles), 1 musicien, et le public équipé de cartons bicolore pour le vote, et une paire de chaussette à lancer (en général sur l’arbitre.).Et oui…explications. Ils arrivent sans texte, sans souffleur et rien dans les poches, voici les acteurs d‘improvisation. Pour certains comédiens, jouer sans texte, sans une mise en scène préétablie, sans même avoir répété, relève de la chose normale. Le théâtre, pour eux, c'est de l'instantané.
Vingt secondes de préparation.
Pendant deux mi-temps de 45 minutes chacune, les deux équipes, composées de six joueurs et d'un entraîneur, vont improviser histoires sur histoires. Et ce, toujours selon le même rituel. «L'arbitre du match annonce un thème à haute voix devant le public. Chaque équipe a alors vingt secondes pour se préparer, pas une de plus», Vingt petites secondes durant lesquelles ils essayent généralement de décider d'un lieu et d'un personnage, pour pouvoir démarrer une histoire.
La suite s’improvise sur scène, jusqu’au coup de sifflet.
Gare à la paire de chaussettes...
Place ensuite à l'improvisation, le tout sous les yeux d'un public amené à voter après chaque saynète, pour l'équipe qu'il a préférée. Voire à exprimer son mécontentement. De quelle manière? «En lançant sur scène une paire de chaussettes!» Si ça, ce n'est pas de la pression.
L’arbitre, qui est un acteur à part entière, joue lui aussi son rôle. Et quand il est bien « dur » avec les acteurs, il reçoit une bonne partie des chaussettes, ( il les attend de toute façon) !  Sur le fil du rasoir .
Quoi qu'il en soit, improviser du théâtre en «live» reste un exercice particulièrement stressant. Les mots, les gestes, les expressions doivent sortir sur l'instant. L'impro, c'est une mise en danger permanente. Il faut accepter d'être constamment sur le fil du rasoir. Il y a une notion de funambule que tout le monde n'accepte pas.
Pour s'en sortir, il faut bien sûr faire preuve de «spontanéité et d'imagination». Cela va de soi.
« Des gladiateurs, mais pour de faux! »
L’an passé, le capitaine de l’équipe de Nantes avait expliqué, lors d’une interview sur pulcéo.com : « Nous sommes des gladiateurs, mais pour de faux. On ne joue pas contre, mais avec l’autre équipe pour que l’histoire soit plausible, et surtout pour le bonheur du public ».
Quoi qu’il en soit, le public ressortant de ce spectacle, a mal aux zygomatiques, et se dit « je suis sûr qu’ils avaient préparé… ». Et bien non, c’est un théâtre de l’éphémère, car ils ont découvert le sujet en même temps que le public, et ne le rejoueront jamais. Chapeau bas les artistes.
Les photos et vidéos de l’an passé sont sur le site de l’association : http://troupe.zigzag.free.fr/
Pratique Match d'improvisation (théâtre), samedi 21 Novembre à 20h30, Espace Arc en Ciel de Rougé. Entrée: 7€ adulte, 4 € Réduit. Gratuit pour les - de 8 ans.
Réservation au 02.40.81.10.36 où asso.zigzag@orange.fr



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.