Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Tom Ibarra au château de Châteaubriant


Rédigé par Alain Moreau le Lundi 15 Mai 2017 à 23:20 |

Dimanche 21 mai, à 16h30, à l'invitation du département de Loire-Atlantique, le château de Châteaubriant reçoit Tom Ibarra, accompagné de trois complices, fous de jazz. L'occasion de découvrir un vrai talent. Il a bien voulu nous accorder une entrevue.


© Thierry Dubuc
© Thierry Dubuc

Bonjour Tom, tu es depuis la rentrée dernière à l'école de musique créée par Didier Lockwood ?

En effet je termine ma première année au CMDL de Dammarie-Lès-Lys et me prépare à une deuxième. Cette école forme de jeunes musiciens en devenir, parfois déjà dans le circuit. Les cours sont très variés (instrument, rythme, oreille, arrangement, atelier répertoire, ainsi que les cours optionnels tels que piano complémentaire, MAO etc...). L'équipe pédagogique est constituée des élites nationales avec parfois l'intervention de musiciens de renommées internationales. L'ambiance y est chaleureuse, les locaux confortables et je conseille bien sûr cette école à qui voudrait débuter le métier.

Tu te produis le dimanche 21 mai au château de Châteaubriant, tu connais bien cette ville ?

Oui, je connais bien Châteaubriant car j'y ai enregistré mon premier album "15" et donné quelques concerts. Je suis très heureux de venir au château de Châteaubriant le dimanche 21 mai prochain pour un concert, nous espérons y voir un maximum de monde.

L'équipe est composée de Jean-Marie Morin à la basse, avec qui je travaille depuis plus de deux ans maintenant. Christophe De Miras aux claviers, arrivé dans le groupe en décembre 2015 ainsi que Pierre Lucbert à la batterie, dernier arrivé avec un peu plus d'un an d'ancienneté.

Musicalement, tes influences, tu les puises où ?

Mes influences sont très larges car j'ai commencé à écouter de la musique avec Joe Satriani, les Rolling Stones, Jimi Hendrix avant de voir Santana, James Brown puis Wes Montgomery. Vers mes 13 ans c'est le jazz rock qui a fait sont apparition dans ma culture avec notamment UZEB puis Weather Report. Évidemment j'ai eu un petit passage Pat Metheny comme tous les guitaristes!! Cependant ma plus grosse influence et découverte dans le jazz reste Miles Davis que j'ai redécouvert il y a 3 ans. La musique classique est une influence majeure pour moi également avec Chopin, Ravel, Vivaldi ou encore Bach qui a été ma première approche classique que j'avais découvert dans l'album jazz, play Bach de Jaques Loussier. Cependant j'aime également le funk, le groove et le hip-hop qui restent mes influences principales.

La chanson française t'inspire ?

J'avoue que je ne trouve rien qui me plaise dans la chanson actuelle. Évidemment je ne dis pas que je n'aime pas la chanson. Vive Brassens, Nino Ferrer et j'en passe... Cependant, on trouve actuellement des groupes qui montrent de nouvelles choses selon moi tels que Snarky Puppy dans le jazz fusion ou encore Kaytranada dans l'univers des DJ américains.

On m'a glissé à l'oreille qu'un nouvel album était en préparation ?

En effet. Un nouvel album est en route avec une sortie pour décembre 2017. L'enregistrement s'effectuera dans les studios Cryogène à Bordeaux au mois d'aout prochain avec une toute nouvelle équipe! Pierre restera le batteur cependant nous trouverons Antoine Vidal à la basse, Auxane Cartigny aux claviers ainsi que Jeff Mercadié au saxophone ténor. Nous passerons 9 jours en studio pour 9 nouvelles compositions jazz funk avec les influences du hip hop groove. Je n'en dis pas plus si ce n'est de suivre mon actualité au maximum.

En dehors de la musique, j'aime beaucoup le tennis qui est un sport que j'aime pratiquer, mais aussi la lecture ou les arts au sens très large.

Tu conseilles quoi à un jeune qui souhaite se lancer dans la musique ?

Je lui conseillerais tout d'abord d'écouter pleins de choses différentes. Je ne sais pas vraiment si il y a une voie pour apprendre la guitare ou la musique, si ce n'est d'apprendre avec ses oreilles puis en suite se pencher vers la théorie musicale. Le tout est de s'amuser, sauf si comme moi on souhaite en faire son métier. Là commence un vrai travail.
 

Tom Ibarra, un talent prometteur

Tom Ibarra est un jeune compositeur et guitariste de talent. Autodidacte, Il commence la guitare à 6 ans et compose depuis l'âge de 11 ans. À seulement 17 ans, l’énergie et la richesse de sa musique dépoussièrent les oreilles.

Des petits concerts dans des cafés et dans des festivals entre 2007 et 2014 (festivals des Puces pour les tremplins, et invitation par des musiciens normands deux années de suite dans des petits festivals), puis une quinzaine de dates en 2015, une trentaine en 2016, actuellement une vingtaine entre janvier et août 2017. Deux participations au NAMM Show de Los Angeles, dont cette année une invitation par un de ses sponsors, DV Mark. En 2014 Tom Ibarra a joué avec les frères Boulou et Elios Ferré  au Festival Jazz des Puces de Saint-Ouen, avec les Rapetous et Rocky Gresset au Festival des Tuileries, en 2015 il a partagé la scène avec Didier Lockwood, Sylvain Luc, Lemmy Constantine et Lionel Suarez. En 2016 il a joué avec Marcus Miller (vidéo ci-dessous) et en 2017 avec Richard Bona, Hadrien Ferraud, Gergo Borlai ou Federico Malaman. Plusieurs prix SACEM et autres depuis 2013.

Familier de Châteaubriant où il s'est produit au Bouchonnet et au Jardin des Remparts, Tom Ibarra a enregistré son premier album sous la conduite de Jean-François Mousseau dans le Pays de Châteaubriant. Tom revient aujourd'hui à Châteaubriant accompagné du jeune Pierre Lucbert à la batterie, de Christophe de Miras au clavier et de Jean-Marie Morin à la basse pour vous offrir un concert gratuit et ouvert à tous.

Dimanche 21 mai à 16h30, Gratuit.

Au château de Châteaubriant, Place Charles de Gaulle, à Châteaubriant

Plus de vidéos de Tom Ibarra

Crédits vidéo : Tom Ibarra, Federico Malaman & Gergo Borlai, JF Mousseau.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.