Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Tremblement de terre au Japon : Patrick Mareschal demande que le Gouvernement français dresse l’état des risques nucléaires


Article publié par Châteaubriant Actualités le Lundi 14 Mars 2011

Le président du Conseil général de Loire-Atlantique réagit aux évènements qui se déroulent au Japon depuis vendredi au Japon.



« Tout d’ abord, et alors que le débat franco-français semble ne tourner qu’autour de la question nucléaire, je veux souligner qu’une catastrophe, bien réelle, a déjà eu lieu : le tremblement de terre et le tsunami qui s’ est suivi ont fait des milliers de victimes et en des dizaines de milliers de disparus. Plutôt que de consacrer un temps précieux à spéculer sur la suite des évènements et multiplier les hypothèses, c’est aux victimes qu’ il faut aujourd’ hui adresser nos pensées et apporter notre aide. Je formule mes condoléances aux autorités japonaises et assure la population japonaise des sentiments fraternels des habitants de Loire-Atlantique.

Ensuite, le volet nucléaire de cette catastrophe doit bien naturellement interroger la France, sans catastrophisme ni urgence, mais sans aveuglement non plus. Les évènements japonais mettent en évidence les limites –nouvelles - de la production nucléaire : il est maintenant avéré que dans des circonstances critiques, un réacteur nucléaire peut s’emballer de façon tout-à-fait imprévisible et difficilement maîtrisable. Ajouté aux questions du traitement ultime des déchets et du démantèlement des installations désactivées, ce nouveau point doit renforcer la prise de conscience collective sur les risques liés au nucléaire, et probablement conduire notre pays à se défaire de sa dépendance atomique.

D’ores et déjà, je demande que le Gouvernement dresse rapidement un état contradictoire, associant une pluralité de points de vue, sur les risques naturels (sismiques et de submersion en particulier) encourus par les centrales françaises, ainsi que sur leur vieillissement, voire la vétusté de certaines au regard de ces risques nouvellement perçus.

Je rappelle que c’ sans attendre que se produisent de tels accidents que les élus socialistes
est en particulier et de Gauche plus généralement ont refusé nettement tout projet d’installation nucléaire en Loire-Atlantique et en Bretagne. C’est parce que la mobilisation populaire s’ ajoutée à notre travail politique résolu que François Mitterrand a est décidé l’abandon du projet de Plogoff en 1981, et que nous avons obtenu du Gouvernement de Lionel Jospin l’ arrêt du projet de centrale sur le site du Carnet en 1997.

Dans ce contexte, j’exprime à nouveau mon incompréhension totale quant aux obstacles au développement des filières énergétiques alternatives, qui ont été mis ces derniers mois et semaines par le Gouvernement et sa majorité UMP. Après que le Grenelle 2 a appliqué des critères particulièrement restrictifs à l’implantation de nouveaux parcs éoliens terrestres, la nouvelle réglementation imposée la semaine dernière au secteur photovoltaïque va avoir des conséquences très néfastes sur le développement de cette production, du savoir-faire et des emplois français.

Avec l’alternance que j’appelle de mes vœux pour 2012, la Gauche devra profondément transformer le modèle énergétique français et réaliser de véritables avancées sur tous ces points »




1.Posté par mondeguer le 17/03/2011 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Facebook
bravo pour ce communiqué de presse , il est exprimé avec force et détermination, il invite au discernement et à une réflexion sur nos valeurs, nos choix de développement pour le bien être du collectif et de nos enfants.

Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.