Facebook
Twitter
Mobile
Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Tremplins Musicaux 2009, Finale Vendredi 21 Août Soudan


Rédigé par Châteaubriant Actualités http://www.paysdechateaubriant.fr le Jeudi 20 Août 2009 à 00:50 |

Les Genisses dans la Maïs et Hélios vont se tirer la bourre vendredi 21 Août à Soudan, pour la finale des Tremplins Musicaux 2009. Cerise sur le Gâteau, le groupe Celdones terminera la soirée


Les genisses dans l'mais ont vu le jour en hiver 2006. C'est avant tout l'histoire de deux colocs et amis, par habitude de sortir les instruments dès que l'occasion se présente ( c'est à dire pratiquement tout le temps ),
ils vont se voir proposer une date au  "bar d'à coté" devenu depuis leur repère.
 

Les Génisses dans la Maïs
Les Génisses dans la Maïs
Ce sera "Les genisses dans l'mais". Un nom lancé comme un clin d'oeil a leur formation agricole d'éducateur à l'environnement. Si le groupe ne devait durer initialement qu'une seule soirée, la lutte ecologique (sortir du nucléaire ) et le plaisir d'échanger avec le public vont très vite rendre le projet pérenne. Les genisses se produisent partout dans le grand ouest, dans les bars, sur scène comme dans la rue.
L'accordéon et la contrebassine de billy boy viennent enrichir et habiller les textes pas toujours tendres de joe P., chanteur et guitariste. Les morceaux trouvant échos chez les spectateurs, l'aventure continue et une troisième genisse rejoint la stabul' pour une tournée hivernale en france et en europe. Magic meuh meuh et son saxophone apporteront la touche festive à ces chansons que le
public aime reprendre et chanter...
Joe Patate : Guitariste et chanteur Billy boy : Guitare, chant, contrebassine, accordéon... Magic meuh meuh : saxophone, guitare, chant, beat box, avaleur de sabre, l

Hélios
Hélios
Hélios voit le jour en 2007, sur l’initiative d’Antoine (guitare, chant), Nathan (guitare) et Alexis (batterie, percussions), trois jeunes gens aux influences diverses (rock 70’s, rock français, jazz manouche, folk, nouvelle scène française ou encore métal…). Après une première composition (Nucléaire) aux accents folk-rock engagés, le manque d’une basse se fait cruellement ressentir. C’est ainsi que Thomas rejoint le groupe, en y apportant ses propres influences (punk, ska, métal). Après presque une année de répétition et de mise au point, Kyrian (saxophone, harmonica, voix), se joint à notre univers au cours d’une fête de la musique. Il devient alors membre à part entière du groupe et une première maquette est enregistrée dans le courant du mois de décembre 2008 grâce à l’aide précieuse de professionnels dévoués et passionnés (immense merci à Gérard et François). S’impose alors à nos oreilles un folk rock français à la fois mélodique, engagé, parfois énervé avec une légère touche de jazz (saxophone oblige) et une voix prédominante qui définit bien l’atmosphère d’Hélios.

Celdones

Celdones
Celdones
La formation du groupe n’est pas vraiment anecdotique quand on pense à la façon dont presque tous les combos sont formés. Pourtant, le parcours de Celdones est loin d’être une ligne droite bien tracée à travers le paysage musical nantais. Celdones comportent parmi ses membres 3 piliers inébranlables depuis leur toute première répétition un lendemain de noël 19 89: Simon (bassiste), Ludo (batteur de casseroles) et Guillaume (guitariste). Accompagnés de quelques potes, ils tentent, du fond de leur garage, de reproduire les bons standards rock du moment (de U2 à Bernard Menez, je vous laisse imaginer). Ils composent également des morceaux de leur cru qu’ils joueront dans pas mal de café-concert et scènes régionales. Les années passent, plusieurs musiciens vont et viennent se joindre au trio infernal. Ainsi avance « Clyde », groupe de rock qui s’est adjoint les services d’une nouvelle recrue, Fredo, multi instrumentiste éclairé ! 1995, Jean, le chanteur de l’époque donne la priorité à ses études (la moyenne d’âge du groupe ne dépasse pas 20 ans) et quitte Clyde. C’est en février de l’année suivante, par l’intermédiaire d’une annonce, que Carmen rejoint la petite troupe de l’époque. Le style s’adoucit (Fille oblige… !) et l’on dévie immanquablement vers des compos plus légères (Fredo s’est pris d’une passion subite pour les flûtes irlandaises). Ça sonne celtique, mais la base rock de feu Clyde est toujours présente et ne les quittera jamais. Les concerts commencent à tomber pour le quintet couëronnais. En 1997, une autre rencontre va faire basculer la façon dont le groupe compose ses morceaux. Tony (dit l’« artiste »), violoniste de 17 ans, jeune, frais et imberbe, se pointe et leur propose ses services. Les nouvelles compos prennent un tournant résolument festif car Fredo et son nouvel acolyte Tony ont l’art et la manière d’inventer des riffs percutants et efficaces. Le baptême du feu du Tony national a lieu au pays des mogettes. Ils ont eu l’honneur d’y faire la première partie de Celtas Cortos, grosse référence de rock celtique. Le public est de plus en plus réactif aux nouveaux morceaux, ce qui les encourage à poursuivre dans cette voie. Quelques tremplins, cafés concerts et scènes plus tard, Celdones commence à se tailler une petite réputation. Le groupe sort en l’an 2000 ¿Nada Más ?, un CD 5 titres tirés à 2500 exemplaires qu’ils ont enregistré au Studio Sibem’Hall. Un support qui leur ouvrira la porte de pas mal de festivals. Catalogué groupe de rock celtique, Celdones mélange malgré tout et sans complexe les styles et les langues (une partie des textes est en espagnol). Les concerts s’enchaînent. Peu de répit pour les 6 musiciens (et ‘cienne) les week-end ! Une cinquantaine de concerts en 2 ans à peine, pas si simple pour des artistes amateurs. Entre boulot, répèt et concerts, Celdones compose néanmoins les prochains titres de l’album Hijos del Fuego. Plus aboutie, plus festive, et plus incendiaire, encore, cette dernière galette, tirée à 3000 ex., sort officiellement en Octobre 2002 et sera distribuée nationalement par la Coop Breizh à partir d’octobre 2003. (Un nouveau petit lutin, le Claude Tripon, fait son apparition sur le titre baptisé selon ses propres paroles « Ella Lerbont ».) Celdones prépare actuellement son troisième album. Retour aux sources pour certains, et comme dirait Patrick Bruel : « Ouai, on a vachement évolué ! Ouai, c’est l’album de la maturité (Poils au nez !) ». Pas de date de sortie prévue pour le moment. On prend son temps !



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.