Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Un téléphérique urbain à Brest à l'horizon 2015


Article publié par Châteaubriant Actualités le Jeudi 22 Décembre 2011

Brest Métropole Océane (BMO) a présenté jeudi son projet de téléphérique urbain qui reliera en 2015 les deux rives de la ville en culminant à 60 mètres de hauteur.



BREST, 22 déc 2011 (AFP) - Ce système de liaison par câble reliera la rive gauche de Brest au futur quartier des Capucins, site des anciens ateliers de l'Arsenal cédés à BMO par la Marine nationale.
 
"Ce sera d'abord un mode de transports en commun complémentaire du bus et du tram, mais il aura également une vocation touristique", a déclaré lors d'une conférence de presse Alain Masson, vice-président de Brest Métropole Océane, chargé des grands projets.
 
Le futur quartier desservi par le téléphérique doit accueillir plusieurs équipements culturels dont un cinéma multiplexe, 25.000 m2 d'activités et de commerces et 560 logements.
 
Selon le projet actuellement étudié par BMO, le téléphérique sera constitué de deux trains de trois cabines pouvant transporter environ 1.200 passagers par heure, soit 675.000 voyageurs par an. Il pourra supporter un vent de 120 km/heure.
 
Sur 410 mètres, le trajet entre les deux rives durera une minute. Les deux gares sont au même niveau, environ 28 mètres au-dessus du niveau de la mer, mais le téléphérique grimpera jusqu'à 60 mètres car, survolant une partie de la base navale, il doit permettre le passage des navires militaires.
 
"Nous avons des exigences techniques pour que nos bateaux puissent accéder aux bassins, mais il n'y a pas de secrets à protéger dans ce secteur", a déclaré le vice-amiral d'escadre Jean-Pierre Labonne, nouveau préfet maritime de l'Atlantique.
 
A proximité du futur téléphérique le pont levant de Recouvrance franchit déjà la base navale et la Penfeld, la rivière de Brest.
 
D'autres options, pont transbordeur, passerelles levantes, pont levant, ont été étudiées avant d'être abandonnées en raison de leur coût. L'investissement prévu est de 15 millions d'euros.
 
Selon M. Masson, un téléphérique urbain utilisé comme mode de transport en commun est une "première en France", même si Grenoble est équipé depuis longtemps d'un téléphérique à vocation plutôt touristique.
 
Un même ticket permettra d'utiliser le bus, le téléphérique et le tramway qui doit être mis en service en juin 2012.




Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.