Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Une voie verte entre Carquefou et Saint-Mars-la-Jaille qui conjugue environnement et insertion


Article publié par alain moreau le Lundi 24 Décembre 2007

Une idée de balade d'été sur la voie verte multi-randonnées - cyclable, pédestre, équestre - sur le tracé de l'ancienne voie de chemin de fer, entre l'agglomération nantaise (Carquefou) et la limite départementale avec le Maine-et-Loire (Saint-Mars-la-Jaille). Linéaire débroussaillé, ballast concassé, revêtement stabilisé et mobilier posé… Après deux ans de travaux qui ont fait appel pour une bonne part aux structures d'insertion, la voie verte sera praticable en début d'année prochaine.



Une voie verte entre Carquefou et Saint-Mars-la-Jaille qui conjugue environnement et insertion
La voie verte, un nouvel itinéraire multi-randonnées
Engagé en faveur du développement de la multi-randonnées et des aménagements cyclables, le Conseil général de Loire-Atlantique achève actuellement la transformation en un itinéraire multi-randonnées de l'ancienne voie ferrée entre Carquefou et Saint-Mars-la-Jaille (soit environ 36 km).
Pour permettre l'utilisation de cette voie par plusieurs catégories de randonneurs (piétons, cyclistes, cavaliers), le Conseil général a choisi d'aménager un cheminement stabilisé de 2 mètres de large sur la totalité du linéaire, ainsi que des accotements enherbés plus ou moins larges (entre 75 cm et 2 m.) selon les tronçons, ceci afin de varier les ambiances le long de l'itinéraire
La première phase de cet itinéraire multi-randonnées a été réalisée durant l'hiver 2005-2006. Elle a consisté à débroussailler les tronçons impraticables (totalement envahis par la végétation) ou de praticabilité médiocre. Elle a ainsi permis d'offrir dès 2006 aux promeneurs une esquisse du futur itinéraire.
La seconde phase de la réalisation a débuté à la fin du mois de septembre 2007 et se termine au mois de décembre. Elle consiste à assainir l'emprise existante avant de réaliser le cheminement proprement celui-ci reprend le ballast qui était en place et a été broyé, puis stabilisé à l'aide de ciment. Réalisée sur la commune de Teillé, une rampe permettant d'assurer la continuité de l'itinéraire de part et d'autre de la maison de retraite Saint-Joseph.
La plantation des végétaux perpendiculairement à l'axe du cheminement afin de couper la linéarité de certains tronçons trop longs et trop droits.
L'ensemble de l'opération s'élève à 1,59 M€ dont 1,4 M€ pour les travaux de réalisation de la piste.

Une voie verte entre Carquefou et Saint-Mars-la-Jaille qui conjugue environnement et insertion
Un chantier environnemental
Ce projet d'itinéraire multi-randonnées a pour objectif de créer un sentier d'une largeur de 2 mètres, le plus naturel possible, dans l'esprit d'un chemin de grande randonnée.
Le Conseil général a pris toutes les précautions afin de limiter au maximum l'impact du chantier sur l'environnemen
Le cheminement consiste en une réutilisation et une stabilisation du sol en place, afin de privilégier l'utilisation des matériaux locaux, plutôt que l'apport de matériaux extérieurs au chantier. Les matériaux nécessaires à la réalisation du cheminement (chaux, ciment, et grave le cas échéant) sont fabriqués au plus près du chantier, afin de limiter les émissions toxiques des gaz d'échappement inhérentes au transport de ces matériaux. Les végétaux proviennent de pépinières situées au plus près du chantier. Le prestataire chargé de la réalisation des barrières et panneaux au long de l'itinéraire a fourni des renseignements très précis sur le bois utilisé : essence, pays d'origine, impact de l'exploitation forestière sur l'environnement et le développement des populations locales, cycle de vie du produit… Pour limiter les dégâts que pourraient occasionner les engins de chantier sur la végétation limitrophe, les emprises ont été auparavant débroussaillées et fauchées par les deux chantiers d'insertion chargés de l'entretien de la voie Erdre et Loire Insertion, et Solidarité Emploi. Un chantier solidaire. Collectivité chef de file en matière d'insertion, le Conseil général développe depuis 2004 le recours à l'insertion pour ses propres chantiers. Dans son appel d'offres pour la voie verte multi-randonnées, il a spécifier l'obligation, pour les entreprises candidates, de réserver au moins 600h du temps de travail nécessaire à des personnes en difficulté d'accès à l'emploi. Le Conseil général veille à ce que cette clause soit respectée par les deux entreprises titulaires du marché. Eurovia et son sous-traitant Eco-Stab pour la réalisation du cheminement proprement dit, et Nature Environnement pour les plantations accompagnant le projet. Parallèlement à la réalisation de ce chantier, deux chantiers d'insertion sont chargés de l'entretien de la végétation qui borde l'itinéraire Erdre et Loire Insertion, basé à Ancenis, pour la première moitié de l'itinéraire entre Saint-Mars-la-Jaille et Mouzeil. Solidarité Emploi, basé à Carquefou, pour la seconde moitié de l'itinéraire entre Ligné et Carquefou.





Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.