Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Xynthia à la Faute-sur-Mer : début des procédures conduisant à l'expropriation


Article publié par Châteaubriant Actualités le Mardi 20 Décembre 2011

Les enquêtes publiques liées aux procédures d'expropriations des maisons situées en zones submersibles dangereuses, à la Faute-sur-Mer et l'Aiguillon-sur-mer en Vendée, viennent de débuter et concerneront 114 propriétés, selon la préfecture de Vendée mardi.



©www.lafautesurmer.net
©www.lafautesurmer.net
LA FAUTE SUR MER (Vendée), 20 déc 2011 (AFP) - Les enquêtes publiques, qui ont débuté lundi, doivent durer jusqu'au 27 janvier 2012 sur les deux communes.
 
Le 28 février 2010, 29 personnes avaient trouvé la mort dans la nuit à la Faute-sur-Mer, la plupart noyées dans leurs maisons suite à une submersion marine. L'Etat avait, à la suite de ce drame, décidé sur les deux communes la création de "zones de solidarité" sur les zones submersibles dangereuses.

L'Etat proposait de racheter les maisons au prix du marché avant la tempête, afin de les détruire. La procédure d'expropriation concerne ceux qui n'ont pas accepté de vendre.
 
Selon les chiffres communiqués mardi par la préfecture, 698 maisons ont été rachetées par l'Etat au total sur les deux communes et il reste 114 propriétés concernées par la procédure d'expulsion.
 
A l'issue des enquêtes publiques, un rapport sera établi et le préfet de Vendée se prononcera par arrêté sur l'utilité publique de "l'expropriation pour risque naturel majeur".
 
Les chantiers de démolition des maisons rachetées par l'Etat ont débuté en mars 2011. Ils se sont interrompus pour la saison estivale et ont repris à l'automne.
 
Les démolitions de ces biens doivent s'achever avant l'été 2012 pour l'Aiguillon-sur-mer et avant fin 2012 pour la Faute-sur-mer.


Tags : Vendée, Xinthia



Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.