Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant
8    A    B    C    D    E    F    G    H    I    J    L    M    N    O    P    R    S    T    U    V    W    Z
TCP/IP (Internet Protocol) :
Protocole de communication utilisé par tous les ordinateurs connectés à internet. C'est un code de la route unique qui permet à chaque station de dialoguer avec toutes les autres pour acheminer les informations.

Technologies de l'Information et des Communications (TIC) :
Technologies manipulant des données numériques à des fins informatiques ou de communication. Elles sont souvent assimilées aux technologies liées à l'Internet.

Téléphonie sur IP :
Service de communication vocale utilisant le protocole de télécommunications créé pour l'Internet appelé "IP" pour Internet Protocol.

Télévision :
TÉLÉVISION, subst. fém.
TECHN. D'INFORM.
A. Transmission à distance, par voie hertzienne, d'images non permanentes d'objets fixes ou mobiles, généralement accompagnées de sons; ensemble des procédés et des techniques mis en œuvre pour assurer cette forme de télécommunication. Émetteur, récepteur de télévision; relais, station de télévision; télévision en noir et blanc, en couleur. Dans quatre ans, les blanches fusées Ariane mettront en orbite les deux premiers satellites de télévision directe, l'un pour l'Allemagne fédérale, l'autre pour la France. L'accord entre les deux pays, annoncé en octobre dernier, sera signé très prochainement (L'Express, 26 avr. 1980, p. 112, col. 1):

Envisagez (...) le nombre de ces faits radicalement nouveaux (...) qui, en moins d'un siècle et demi, sont venus surprendre les esprits, depuis le courant électrique jusqu'aux rayons X (...) ajoutez-y la quantité des applications, depuis le télégraphe jusqu'à la télévision, et vous concevrez (...) quel effort d'adaptation s'impose...
VALÉRY, Variété III, 1936, p. 256.
Télévision par câbles, télévision en circuit fermé. (Procédé de) diffusion de programmes visuels et sonores par des réseaux de câbles à l'intention d'usagers ayant souscrit un abonnement ou vers des salles de projection. Synon. télédistribution (v. ce mot B 1). Actuellement, quinze à vingt millions de ménages américains sont équipés d'une télévision par câble; un sur deux le sera à la fin de 1981 (Le Nouvel Observateur, 27 sept. 1980, p. 116, col. 3).
Télévision interactive/télévision avec voie de retour. Télédistribution avec voie de retour vidéo. (Ds Termes nouv. Sc. Techn. 1983). Missika et Wolton envisagent trois formes possibles et simultanées de télévision: la télévision diversifiée (spécificité accrue des programmes), la télévision fragmentée (spécification accrue des publics, et donc du support (...)) et de télévision inter-active (c'est-à-dire permettant des échanges audio-visuels entre usagers) (Le Nouvel Observateur, 27 sept. 1980, p. 58, col. 3).
B. Organisme ou ensemble de services qui exploitent ce procédé et assurent l'élaboration et la diffusion de programmes récréatifs, éducatifs, culturels, etc... Personnel, locaux, studios de la télévision française (publique); chaînes de télévision privée; télévision scolaire (destinée à l'enseignement). L'administration de la Radiodiffusion et de la Télévision Française en tant que personne morale se voit dédier, comme on faisait au prince l'hommage des travaux accomplis (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 7). C'est la première fois que les trois chaînes de télévision se retrouvaient côte à côte. Histoire d'acheter du film. Preuve que le débouché-télé permettrait d'assurer la survie d'un genre [le court métrage] dont on clame trop vite le déclin? (Télérama, 18 mars 1981, p. 33, col. 1).
En partic. (notamment au Québec). Télévision communautaire. ,,Télévision dont la production est assurée par des individus ou des groupes non constitués`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983).
Télévision locale. ,,Télévision dont la production est assurée par des associations ou des institutions locales (presse, municipalité, maison de la culture)`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983). Nous avons essayé de voir en quoi la télévision locale pourrait être complémentaire de la télévision nationale (Direct, mai 1974, no 5, p. 36 ds Clé mots).
C. Mise en œuvre de ce procédé, réalisation de programmes télévisés. Producteur, réalisateur de télévision; vedette de télévision; opérateur, technicien de télévision; animateur, présentateur, speaker, speakerine de télévision; centres de production de télévision; passer à la télévision. Professeur d'université, Pierre Miquel est aussi un homme de télévision (Le Nouvel Observateur, 1er mars 1976, p. 13, col. 3).
D. Ensemble des programmes réalisés et diffusés. Regarder la télévision; aimer, détester la télévision; se plaindre des programmes de télévision; préférer le cinéma à la télévision; film réalisé pour la télévision (synon. téléfilm). Les enfants sont donc de très gros consommateurs de télévision: 89 pour cent des « huit à treize ans » déclarent la regarder dès qu'ils rentrent de l'école; pour 40 pour cent des « huit à quinze ans », le petit écran constitue la première activité de loisir (Le Nouvel Observateur, 1er mars 1976, 23 févr. 1976, p. 43, col. 1). La logique de leur emploi intensif [des nouvelles techniques] veut que l'on passe progressivement d'une télévision de masse à une télévision à la carte: il n'y aura plus un public, mais des publics (Le Nouvel Observateur, 1er mars 1976, 27 sept. 1980, p. 58, col. 2).
Émission de télévision « en direct ». Émission dans laquelle l'enregistrement et la diffusion des images sont simultanés. (Dict. XXe s.). Émission de télévision « en différé ». Émission dans laquelle les images diffusées ont été enregistrées au préalable (Dict. XXe s.).
En appos., inv. Comme tous les groupes de création, Brains conçoit des campagnes de publicité (...). Ses services comprennent l'exécution des campagnes jusqu'aux clichés (...) ou films télévision (Le Point, 10 janv. 1977, p. 4).
E. Poste, récepteur de télévision. Synon. téléviseur, télé (v. ce mot A 2). Acheter une télévision; rester des heures devant la télévision. Il y a sûrement un art de tuer le temps, mais il m'est étranger. Que faire? (...) j'ai tourné le bouton de la télévision; je m'amusai à sauter d'un poste à un autre, entremêlant films, comédies, aventures, bulletins d'information, drames policiers, histoires fantastiques (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 526). Tout particulier pourra, sur simple appel, obtenir instantanément, sur son écran de télévision, une masse pratiquement illimitée d'informations (Le Nouvel Observateur, 22 mai 1978, p. 43, col. 3).
Rem. Aux sens B, C, D, E, on emploie les abrév. télé (fam.), plus rarement téloche (très fam.) ou encore les anglicismes TV, T.V. et tévé (fam.).
REM. Télévisualisation, subst. fém. Action de rendre une image télévisuelle. « Antiope » qui signifie système d'« acquisition numérique et télévisualisation d'images organisées en pages d'écriture » est une découverte française (Nouvelles de France, nov. 1976, no 1, p. 6 ds Clé mots).
Prononc.: []. Étymol. et Hist. 1. [1900 « système de transmission d'images à distance » (PERSKYI d'apr. M. DE CADENET, v. J. GIRAUD ds Cah. d'Ét. de Radio-Télév., juill. 1960, no 26, p. 168)] 1908 « système de transmission d'images par ondes électriques » (E. MONIER, La Télégr. sans fil, 4e éd., p. 173); 2. 1935 « transmission et diffusion par ondes radio-électriques, chez les particuliers équipés d'un poste récepteur, de vues animées et sonorisées » (Arts et litt., p. 64-4) appelée Radiovision en 1930 par R. BARTHELÉMY (L'Émission en télévision, conf. du 5 juin ds L'Onde électrique, 1931, 10e année, p. 13) p. oppos. à télévision qu'il réservait aux expériences de laboratoire; 3. 1952 « poste récepteur de télévision » (Le Figaro, 19-20 janv., p. 3, public.). Réputé empr. à l'angl. television, att. dep. 1907 ds NED Suppl.2, à côté de televista en 1904. Le terme angl. est comp. de tele- corresp. au fr. télé-1* et de vision corresp. au fr. vision*. Fréq. abs. littér.: 11.
DÉR. Télévisuel, -elle, adj. a) Relatif à la télévision, qui est propre à la télévision (considérée comme un moyen d'expression ou un art). Création, expression télévisuelle; style télévisuel. Pascale Breugnot fait une télévision pour les gens, avec les gens, sur les gens. Une idée toute simple, comme le sont les meilleures idées. Et avec cette idée-là, en quinze ans, elle a renouvelé le langage télévisuel (Le Monde aujourd'hui, 10-11 mars 1985, p. VIII, col. 1). b) Qui utilise la télévision comme moyen d'expression. Depuis quelques années, nous assistons à la lente éclosion d'un phénomène bouleversant: la naissance (...) de l'homme politique télévisuel, qui est à son prédécesseur le tribun de la IVe République ce que le parachutiste est au mousquetaire d'Alexandre Dumas. Aucun rapport (Le Point, 11 juill. 1977, p. 60, col. 2). []. 1re attest. 1949 (Nouv. Lar. univ.); de télévision par substitution de visuel* à vision.
BBG. DORVAL (A.). Néol. et commun. Néol. Marche. 1980, no 21, pp. 107-108. Dossiers de mots. Néol. Marche. 1976, no 1, pp. 101-103. DUB. Dér. 1962, p. 32. KANT (S.). L'Opinion devant un probl. technologique... Thèse, Paris, 1979, p. 165, 191, 193, 194, 196. QUEM. DDL t. 9 (s.v. télé).


8    A    B    C    D    E    F    G    H    I    J    L    M    N    O    P    R    S    T    U    V    W    Z




Châteaubriant Actualités par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Siret : 498 366 988 00034-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commission Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.