Une invitation au voyage, à la rêverie, au jeu, où la part de rêve que chacun porte en soi depuis l’enfance ressurgit et vient bousculer les principes rationnels qui guident nos existences modernes.


Adrien M
Cinématique spectacle
Un radeau à l’assaut des flots et commence alors le voyage, traversée des matières virtuelles comme autant de paysages. Lignes, points, lettres, objets numériques projetés sur des surfaces planes, tissent des espaces poétiques qui épousent les corps et le geste. L’imaginaire transforme l’opaque et l’aplat, pour révéler par la transparence et le mouvement la liberté, le désir et l’infini que chacun porteen soi.

Ce spectacle a reçu le grand prix du jury dans le cadre de la compétition internationale « danse et nouvelles technologies » organisée par le festival Bains Numériques à Enghien-les-Bains
en juin 2009.

Adrien Mondot / conception, informatique et interprétation
Satchie Noro / danse
Christophe Sartori et Laurent Buisson / création sonore
Elsa Revol / création lumière
Charlotte Farcet / dramaturgie
Alexis Lecharpentier / assistant informatique et technique
Jérémy Chartier et Hervé Lonchamp (en alternance) /
régie générale et lumière
Laurent Lechenault / régie son
ay-rOop [Géraldine Werner et Olivier Daco] /
administration, production et diffusion
Photos © Magali Bazi

Production / Adrien M / Claire B
Coproductions : Hexagone-scène nationale de Meylan / La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée / elmediator, scène conventionnée musiques actuelles et arts numériques, Perpignan /Le Théâtre de Création, Ville de Grenoble / [ars]numerica, Centre européen dédié aux arts numériques de la communauté d’agglomération des pays de Montbéliard / Les Subsistances, Laboratoire international de création artistique, Lyon / Centre des Arts, Enghien-les-Bains / Manège.mons Centre Culturel + Transfrontalier/ CECN
Soutiens :
Ministère de la Culture et de la Communication / DICREAM /DRAC Rhône-Alpes / Conseil régional Rhône-Alpes / Conseil général de l’Isère / Ville de Grenoble



Nouveau commentaire :


theatredeverre
Rss
Mobile