Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Abrivert


Article publié par Châteaubriant Actualités http://www.paysdechateaubriant.fr le Mercredi 4 Février 2009

Des abris en bois traités au sel avec, en options, toiture végétalisée et ou panneau solaire pour l’éclairage : c’est l’entreprise Abrivert, implantée à Laval.



La jeune histoire d’Abrivert est étonnante et exemplaire : pour innover, avant de penser investissements et marketing, il vaut mieux commencer par avoir une bonne idée. Collaborateur d’Éric Fouassier à Hippomat (société qui commercialise depuis 20ans l’équipement du cheval et du cavalier ou du driver), Laurent Hurel raconte : « Des clients me demandaient un abri d’herbage pour leur cheval. Ces abris devant être installés dans la nature, j’ai cherché à concevoir un produit alliant qualité, robustesse, esthétique, le haut de gamme, avec un bon rapport qua lité prix. » Le produit a vite trouvé sa clien - tèle et ses déclinaisons, des boxes et même de véritables bâtiments en bois (comme à Vire) pour hippodromes et centres éques tres. Concepteur de ces abris pour chevaux, mais aussi jeune père de famille, Laurent Hurel, au hasard de ses déplace ments, avait remarqué que les enfants des bourgs et campa gnes atten daient parfois le car scolaire dans des conditions climatiques parfois difficiles. Lorsque Marcel Blanchet, maire de Saint- Germain-le-Fouilloux, lui demande un abri en bois pour les enfants de sa commune, tout va s’enchaîner, jusqu’à la création de l’entreprise.

Toiture végétalisée et capteur solaire

Plus beaux, plus solides, moins « vandalisables » aussi que les abris de verre et béton, les constructions d’Abrivert vont séduire plusieurs maires. Avant même que la société n’ait organisé véritablement la promotion de son produit, celui-ci est déjà devenu modulable, proposé en forme droite ou oblique. Et même décliné en préau en bois pour une commune de la région. Mieux encore : traitant ses bois au sel, par souci environnemental, Abrivert va faire de ses abris de véritables vitrines du développement durable : « Une couverture en tôle choquait sur ces parois de bois. Avec une entreprise gorronnaise qui produit de la végétation pour les toits terrasses, nous avons conçu une toiture végétalisée. Équipés d’un petit panneau solaire réalisé par une entreprise régionale, nos abris sont éclairés et peuvent être posés n’importe où sans prolongement de ligne électrique et sans consommer d’énergie. » Même l’arrosage intégré de la toiture est possible, commandé par le panneau solaire, avec réserve d’eau de pluie sous le banc. Annonçant un prix « 50% moins cher que n’importe quel autre abri », Abrivert a déjà noué de nombreux contacts avec les collectivités, dont une grande communauté d’agglomération de la région Poitou-Charentes. Éric Fouassier, Laurent Hurel et leur équipe ont élargi leur champ d’action. Ces abris peuvent s’adapter aux bords de terrains de sport ou d’étangs, aux conteneurs de déchets, aux deux-roues. Chez les particuliers, ils peuvent protéger une voiture ou un camping-car.



Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.