Chateaubriant Actualités, Le Site d'Informations de Châteaubriant

Attentats, aucune haine, rassemblements et réactions


Article publié par Châteaubriant Actualités le Lundi 16 Novembre 2015





Pour Julien Bainvel, conseiller municipal d'opposition à Nantes :
La France a été victime vendredi soir d’actes d’une barbarie sans nom.

J’apporte naturellement mon soutien aux victimes et à leurs proches.

Ce midi, Johanna Rolland, Maire de Nantes réunira l’ensemble des élus nantais pour faire le point sur la situation à Nantes et sur les décisions et mesures prises pour la sécurité des Nantaises et des Nantais.

Ce moment est important. Il permet de démontrer que malgré nos différences politiques, nous savons nous rassembler, nous unir lorsque l’intérêt de la France est en jeu, lorsqu’il en va de l’unité nationale, lorsque des barbares s’attaquent à ce qu’est la France : une grande et belle nation unie dans sa diversité.

Dans le combat contre le terrorisme, la Ville de Nantes doit répondre aux consignes et obligations délivrées par l’Etat. La Ville de Nantes doit soutenir et accompagner autant
qu’elle le peut les décisions qui sont et seront prises dans les prochains jours.

En s’attaquant à la France, les terroristes veulent nous faire peur.

Parce que nous devons démontrer que nous n’avons pas peur, parce qu’il faut tout faire pour que nos enfants ne vivent pas dans un monde violent, dans une peur quotidienne je propose à Johanna Rolland de mettre en œuvre, dans le cadre des activités périscolaires, une opération « Nos dessins pour la paix ».

Dans le cadre des activités périscolaires conduites par la Ville dans les écoles nantaises, les enfants seraient encouragés à réaliser des dessins sur la paix. Ces dessins seraient ensuite rassemblés et affichés dans un lieu visible du public.

Cette proposition symbolique est un moyen de démontrer que nous n’avons pas peur, que notre jeunesse est attachée à la paix et à la liberté et que nous sommes déterminés à agir.

La France est forte. La République doit être unie. Nous ne cèderons pas face au terrorisme, nous résisterons ensemble !
A Châteaubriant, du monde, beaucoup de monde ce lundi, sous la pluie en soirée © Alain Moreau
A Châteaubriant, du monde, beaucoup de monde ce lundi, sous la pluie en soirée © Alain Moreau

En Bretagne, le président de la région prend la parole

En présence des agents et élus de la Région et avant d'observer une minute de silence, Pierrick Massiot, Président du Conseil régional, a rendu hommage, ce matin à 12h, aux victimes des attentats du 13 novembre dernier.
"Le 8 janvier dernier, nous étions réunis ici, dans un moment d'intense émotion, pour nous recueillir en hommage aux victimes de l'attentat qui avait visé les journalistes de « Charlie Hebdo ».
Aujourd'hui, nous nous retrouvons à nouveau au surlendemain d'un massacre commis en différents lieux de Paris. Nos pensées vont aux familles des victimes de ces crimes abominables.
Cette fois, un degré de plus dans la barbarie a été franchi.
Ce n'est plus seulement un journal ou une communauté qui ont été les cibles des tueurs, mais la population entière de notre pays, dans ce qui fonde son identité : c'est à dire notre conception, notre définition des libertés fondamentales.
La France des droits de l'homme se singularise dans le monde entier par le contenu que son histoire a forgé à la conception républicaine des libertés : égalité, fraternité... et j'ajouterai, laïcité.
Cet ensemble de valeurs qui définit notre « vivre ensemble » est insupportable à ceux qui prétendent imposer leurs dogmes par une violence aveugle.
Nous ne l'accepterons jamais et poursuivrons, au contraire, inlassablement, irrépressiblement, l'épanouissement de notre démocratie et de nos libertés."
Patrick Massiot, ce lundi midi au conseil régional de Bretagne
Patrick Massiot, ce lundi midi au conseil régional de Bretagne

Bruno Retailleau excuse Bachar El Assad

Bruno Retailleau est intervenu au Congrès à Versailles en tant que chef des Républicains au Sénat. Il souhaite devenir le président des Pays de la Loire aux prochaines élections régionales où Alain Hunault est candidat. Avec la loi, en 2017, il ne pourra pas cumuler. Bruno Retailleauil en appelle à la guerre :
La gagner sur le front intérieur pour protéger vraiment les français. L’opposition a été trop peu écoutée par le Gouvernement lorsqu’elle a proposé des mesures fortes après les attentats de janvier dernier. ...

Mais nous devons également gagner cette guerre sur le front extérieur. Notre obsession aujourd’hui doit être l’État Islamique, pas Bachar El Assad. La France doit peser au plan international pour mettre sur pied une grande collation ( ? NDLR ) contre l’Etat Islamique, avec des troupes au sol pour éradiquer définitivement Daech.

Pour Jacques Auxiette pour plus de solidarité

« Il nous faut encore plus de solidarité, plus d’altruisme, plus d’amour pour continuer de faire grandir la fraternité ».

Jacques Auxiette, président de la Région des Pays de la Loire, au nom de l’ensemble des groupes politiques* du Conseil régional, quelques instants avant que la minute de silence ne soit observée dans le Hall de l’Hôtel de Région à Nantes, par les élu(e)s et agents de la collectivité :
« Nous avons tous en tête le souvenir des attentats de janvier. Vendredi dernier, l’atrocité s’est amplifiée touchant aveuglément des femmes, des hommes et beaucoup de jeunes, au stade de France, à la terrasse de cafés et au Bataclan.

C’est une attaque ignoble dont la sauvagerie et l’horreur nous bouleversent chacun individuellement.

Particulièrement concernée par la jeunesse, l’institution régionale, aussi, subit ce choc.

J’exprime ici, avec vous, la solidarité et l’affection des habitants des Pays de la Loire envers les victimes, leurs familles et leurs amis.

Le Président de la République s’exprimera solennellement tout à l’heure devant le Parlement réuni en congrès pour réaffirmer l’unité de la Nation.

Cette haine contre nos libertés, contre la diversité de notre culture, contre notre goût du vivre ensemble, contre notre sens de la fête et de la joie de vivre, ne passera pas ! Il nous faut encore plus de solidarité, plus d’altruisme, plus d’amour pour continuer de faire grandir la fraternité.

En ce moment de deuil national et durant les jours et les semaines qui viennent, nous, élus et agents du service public devons rester exemplaires. Il nous appartient d’être responsables, de ne pas se laisser envahir par la peur et le ressentiment que des assassins veulent provoquer en nous.

Face à la peur nous resterons dignes. Nous résisterons. Nous continuerons, chacun à notre place, à œuvrer pour une société équitable et juste dans laquelle chacun a une place pour vivre, libre d’aimer et de penser, dans le respect le plus absolu de l’autre.

Dans ce deuil et cette peine commune, je sais pouvoir compter sur l’unité de nos cœurs et de notre volonté pour défendre les valeurs qui nous animent.

Vive la République, vive la France ! »

Ce temps de recueillement a été clôturé par une Marseillaise.

* Groupes Socialiste, radical et républicain, Europe Ecologie Les Verts, Communiste, Ecologie Solidarité, Les Républicains, Mouvement
pour la France, UDI et UDI-Pays de la Loire


Tags : Attentats


Nouveau commentaire :

Vous avez toute possibilité d'écrire et de vous exprimer sur tout sujet vous tenant à coeur.
Vous connaissez les règles. Aucune atteinte à la personne et c'est tout. Bonne plume.


Pour nous joindre
chateaubriant@orange.fr
06 79 50 86 79




Châteaubriant Actualités édité par ADSL et A.M - Les articles et les visuels font l'objet de droits.ISSN 2257-8501.Déclaration 1143762 CNIL Sirene : 498 366 988 00026-APE : APE 5813 20Z. CPPAP ( Commissison Paritaire des Publications et Agence de Presse ) service de presse en ligne reconnu par l’État sous le n° 0617 W 92737.